Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Juin 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Génétique généalogie et histoire font-ils bon ménage?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conférence à MTL 13-5-2017 - À la recherche du tombeau des pionniers - Zacharie Cloutier

Message  Dannie Tournesol le Lun 06 Mar 2017, 5:17 pm

Résolu 13 mai 2017 à 15 h Vieux-Montréal

Conférence À la recherche du tombeau des pionniers par QUÉBEC SCIENCE
Musée Pointe-à-Callière, salle Azur. Gratuit, réservation obligatoire

On estime que huit Québécois sur dix ont un ancêtre commun : Zacharie Cloutier, l’un des premiers pionniers arrivé en Nouvelle-France. Des experts aimeraient retrouver sa dépouille perdue, car mettre la main sur son ADN propulserait la biologie en général et surtout, la recherche sur les maladies génétiques de la province.

Trois chercheurs de l'Université de Montréal seront en conférence le samedi 13 mai à 15 heures ​au Musée Pointe-à-Callière pour nous accompagner dans la quête de ces ossements précieux.

   Bertrand Dejardins, professeur émérite en démographie  présentera le parcours de ce pionnier venu de sa Normandie natale avec sa famille dès le début de la colonie. Il racontera sa vie et... sa mort qui nous préoccupe directement.

   Isabelle Ribot, bioarchéologue évoquera justement la fouille des cimetières anciens du Québec. Elle analysera des cas réels grâce auxquels on peut dresser le portrait d'humains à partir de leurs ossements.

   Claudia Moreau, généticienne du centre de recherche du CHU Ste-Justine dévoilera la méthode pour mettre un nom sur ces dépouilles. Elle expliquera également l'intérêt de retrouver la sépulture de Zacharie Cloutier.

Pour assister à cette conférence gratuite organisée par Québec Science dans le cadre de 24 heures de science, la réservation est obligatoire.

Résolu Cliquez ici pour vous inscrire!
https://www.eventbrite.ca/e/billets-a-la-recherche-du-tombeau-des-pionniers-33326643889?utm_term=eventurl_text

Eureka! Cette présentation est un prolongement de notre série audio :
Effet fondateur, l'héritage des pionniers.
http://www.quebecscience.qc.ca/reportage_qs/Podcast-Effet-fondateur
http://www.quebecscience.qc.ca/podcast

https://pacmusee.qc.ca/fr/planifiez-votre-visite/

http://www.quebecscience.qc.ca/podcast/A-la-recherche-du-tombeau-des-pionniers


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 01 Mai 2017, 2:42 am, édité 2 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Le 25 avril - journée de l'ADN - sites d'intérêt pour les tests ADN

Message  Dannie Tournesol le Lun 01 Mai 2017, 2:29 am

01.05.2017

Voici un article intéressant sur les tests d'ADN dans la revue L'Actualité > Santé et Science, par Alain Vadeboncoeur 25 avril 2017

«I’m an English my dear»

C’est la journée de l’ADN, et Alain Vadeboncoeur nous dévoile ses origines génétiques… qui l’ont beaucoup surpris. Quand génétique et généalogie vont de pair.

http://lactualite.com/sante-et-science/2017/04/25/im-an-english-my-dear/


Dernière édition par Dannie Tournesol le Jeu 01 Juin 2017, 11:52 pm, édité 2 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Les humains se sont séparés des singes plus tôt qu'on ne le pensait

Message  Dannie Tournesol le Mar 23 Mai 2017, 3:39 pm

23.05.2017
Les humains se sont séparés des singes plus tôt qu'on ne le pensait
Par Jean-Louis SANTINI Agence France-Presse Washington

"Les chimpanzés sont les cousins vivants les plus proches des humains,
dont ils partagent plus de 95% des gènes."

Chimpanzé mâle. © Hans Hillewaert, CC by SA 3.0

EXTRAIT

Choqué Les humains se sont séparés des singes plus tôt qu'on ne le pensait et ... pas où on pensait !

«Nous avons été surpris de ces résultats alors que les hominidés pré-humains connus jusqu'alors avaient été trouvés seulement en Afrique sub-saharienne», relève Jochen Fuss, un chercheur à l'Université de Tübingen qui a mené une partie de l'étude.

De plus, le Graecopithèque est plus ancien de plusieurs centaines de milliers d'années que le plus vieux des autres hominidés potentiellement pré-humains découvert au Tchad, le Sahelanthropus datant de six à sept millions d'années au plus.

Les chercheurs ont daté les sédiments des sites en Grèce et en Bulgarie où ont été mis au jour les deux fossiles du Graecopithèque à 7,24 et 7,17 millions d'années respectivement.




L'ARTICLE COMPLET


La divergence dans l'évolution entre les grands singes et les humains se serait produite plus tôt qu'estimé sur le continent européen et non pas en Afrique, selon une nouvelle analyse de deux fossiles d'hominidés datant de 7,2 millions d'années mis au jour dans les Balkans.

Cette découverte, objet de deux études publiées lundi dans la revue américaine PLOS One, vient étayer davantage la théorie selon laquelle la lignée humaine s'est séparée de celle des chimpanzés dans l'est du bassin méditerranéen, et non pas sur le continent africain comme on le pense généralement.

Les chimpanzés sont les cousins vivants les plus proches des humains, dont ils partagent plus de 95% des gènes.

Retrouver dans l'évolution le dernier ancêtre commun aux deux espèces est la question centrale et la plus débattue en paléoanthropologie.

Les scientifiques avançaient jusqu'alors l'hypothèse selon laquelle les deux lignées ont divergé dans une période remontant de cinq à sept millions d'années et que le premier pré-humain est apparu en Afrique.

Mais de nouvelles analyses avec des technologies sophistiquées de ces deux fossiles connus depuis plusieurs décennies d'hominidés Graecopithèque freybergi - la partie inférieure d'une mâchoire trouvée en Grèce et une prémolaire supérieure mise au jour en Bulgarie  ont conduit les chercheurs à conclure qu'ils appartiendraient à une espèce d'hominidé pré-humain.

Plus ancien

Recourant à la tomographie informatisée, une nouvelle technique d'imagerie, cette équipe internationale de recherche a pu visualiser les structures internes des deux fossiles et démontré que les racines des prémolaires étaient en partie fusionnées.

«Alors que chez les grands singes les deux ou trois racines des molaires sont nettement séparées ou divergent, chez le Graecopithèque elles convergent et sont partiellement fusionnées, une caractéristique typique chez les humains modernes et anciens et plusieurs hominidés pré-humains, dont l'Ardipithèque et l'Australopithèque», explique Madelaine Böhme, professeur au Centre Senckenberg sur l'évolution humaine à l'Université de Tübingen en Allemagne, une des principales auteures de ces recherches.

«Nous avons été surpris de ces résultats alors que les hominidés pré-humains connus jusqu'alors avaient été trouvés seulement en Afrique sub-saharienne», relève Jochen Fuss, un chercheur à l'Université de Tübingen qui a mené une partie de l'étude.

De plus, le Graecopithèque est plus ancien de plusieurs centaines de milliers d'années que le plus vieux des autres hominidés potentiellement pré-humains découvert au Tchad, le Sahelanthropus datant de six à sept millions d'années au plus.

Les chercheurs ont daté les sédiments des sites en Grèce et en Bulgarie où ont été mis au jour les deux fossiles du Graecopithèque à 7,24 et 7,17 millions d'années respectivement.

«Cette datation nous permet de situer la séparation entre les humains et les chimpanzés dans la région de la Méditerranée», relève David Begun, professeur de paléoanthropologie à l'Université de Toronto, un des principaux co-auteur de ces travaux.

Bouleversement de l'environnement

Ces scientifiques notent aussi que l'évolution des hominidés pré-humains pourrait avoir résulté de bouleversements de l'environnement.

L'équipe menée par la professeur Böhme a également montré que la formation du désert du Sahara remonte à plus de sept millions d'années.

«Ces données indiquent pour la première fois une propagation du Sahara il y a 7,2 millions d'années alors que les tempêtes dans le désert transportaient déjà la poussière salée rouge vers la côte nord de la Méditerranée, comme c'est toujours le cas aujourd'hui», expliquent les chercheurs de l'Université de Tübingen.

Ils ont également déterminé qu'à cette même époque de formation du Sahara, un écosystème de savane a émergé en Europe.

«Cet écosystème correspond parfaitement aux fossiles de girafes, de gazelles, d'antilopes et de rhinocéros mis au jour avec ceux du Graecopithéque», pointent ces scientifiques.

«La formation d'un désert en Afrique du Nord il y a plus de sept millions d'années et la propagation de la savane dans le sud de l'Europe pourraient avoir joué un rôle dans la divergence entre la lignée humaine et celle des chimpanzés», suppute la professeur Böhme.

http://www.lapresse.ca/sciences/decouvertes/201705/22/01-5100282-les-humains-se-sont-separes-des-singes-plus-tot-quon-ne-le-pensait.php


Dernière édition par Dannie Tournesol le Mar 23 Mai 2017, 6:37 pm, édité 6 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers humains qui peuplèrent les Amériques

Message  Dannie Tournesol le Mar 23 Mai 2017, 4:04 pm

23.05.2017
Les premiers humains qui peuplèrent les Amériques
Par Melissa Hogenboom
30 mars 2017
Melissa Hogenboom est l’éditeur associé de BBC Earth. Elle est @melissasuzanneh sur Twitter.

Article original en anglais :
http://www.bbc.com/earth/story/20170328-the-first-people-who-populated-the-americas?ocid=ww.social.link.facebook

(Traduit par Jacques P. BEAUGRAND)

Pour les figures originales  s.v.p. référer à l’article en ligne en anglais à  http://bbc.in/2nHlfJS

Lire aussi en français: http://bit.ly/2nnApRq

http://miroise.org/GparADN/les-premiers-humains-qui-peuplerent-les-ameriques/


Dernière édition par Dannie Tournesol le Mar 23 Mai 2017, 6:38 pm, édité 2 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Romantisme ancestral ou généalogique

Message  Dannie Tournesol le Mar 23 Mai 2017, 4:12 pm

23.05.2017
Oh là là!
Romantisme ancestral ou généalogique

Le romantisme ancestral ou généalogique est une attitude qui consiste à porter une attention toute particulère aux indices historiques ou documentaires qui viendraient ajouter un peu d’originalité à nos origines ou qui  viendraient en confirmer la *pureté*.  Le généalogiste romantique est enclin à accepter comme preuve documentaire davantage d’indices *faux positifs*, parce qu’ils vont dans le sens des origines qu’il ou elle souhaiterait avoir. En psychométrie cette erreur s’appelle *erreur d’anticipation* ou *erreur de sélection*. C’est une erreur favorisée par des préconceptions qui visent à améliorer notre propre image.

Par exemple, le romantisme ancestral agrémentera une généalogie d’ancêtres plus ou moins avérés mais qui auront été des nobles ou des gens importants dans la société de leur temps. C’est particulièrement facile de commettre cette erreur d’envie pour l’époque où les noms de famille n’étaient pas encore bien consolidés.

D’autres généalogistes se complairont dans des origines amérindiennes, juives ou autres comme si leurs origines véritables manquaient d’originalité ou de *saveur*. Ainsi, ils mettront en valeur leurs origines *premières nations* même si ces origines ne sont pas plus importantes que celles de la grande majorité des québécois issus du peuplement de la Nouvelle France. En effet, quel québécois de souche, ou quel acadien n’a pas quelques ancêtres amérindiens? D’autres sauteront à la conclusion que leur ancêtre était juif sur la base de la première lettre de l’haplogroupe auquel leur ADN appartient. Ce n’est pas très sérieux.

Le romantisme ancestral se manifestera aussi dans une attitude dogmatique contraire, par le déni de l’impureté des origines. Ainsi certains refuseront d’admettre, malgré des évidences scientifiques, que des amérindiens ou des esclaves africains firent partie de ses ancêtres. Les juifs refuseront d’admettre que des gentils font partie de leurs ancêtres en se convertissant au judaïsme. Cela va en effet à l’encontre des enseignements dogmatiques qu’ils ont reçus.
D’autres généalogistes nieront que des événements non parentaux (ÉNP) se soient produits dans leur généalogie, alors qu’on estime selon les époques et les pays qu’entre 1% et 20% des enfants des couples peuvaient être utérins ou non issus des parents culturels. Un ÉNP est tout facteur qui conduit à ce qu’un enfant n’ait pas été engendré biologiquement par l’un et l’autre de ses parents culturels ou sociaux. C’est le cas lors d’une adoption, d’une assimilation d’un enfant d’un premier mariage ou de celui d’une fille mineure de la famille tombée inopinément enceinte, d’une infidélité conjugale, etc.
Ce déni ne conduit pas uniquement à un manque de collaboration mais dans certains cas à un retrait de leurs résultats d’une base-de-données publique. Il peut même conduire à un acharnement inutile contre ceux qui valorisent la rigueur intellectuelle et la vérité quand il s’agit d’établir  des connaissances généalogiques.

Le romantisme ancestral ou généalogique pourra aussi introduire un glissement dans la perception des faits scientifiques. Ainsi, qu’un ADN s’avère amérindien fondateur ou non repose sur des connaissances scientifiques (phylogenèse, distribution, &c). Pourtant, le romantisme généalogique pourra conduire au déni d’un tel constat en toute ignorance des principes méthodologiques qui ont conduit à l’établissement de cette régularité. Pour défendre un point de vue qui s’avère objectivement indéfendable, certains iront même jusqu’à accuser les chercheurs d’avoir faussé une taxonomie dans le but de faire valoir un point de vue contraire au leur.

http://miroise.org/GparADN/romantismeancestral/


Dernière édition par Dannie Tournesol le Mar 23 Mai 2017, 5:15 pm, édité 1 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Catherine PILLARD était-elle une amérindienne?

Message  Dannie Tournesol le Mar 23 Mai 2017, 4:27 pm

23.05.2017
 Surpris2 Catherine PILLARD était-elle une amérindienne?

EXTRAITS

Il est très très improbable que Catherine PILLARD ait été une amérindienne. Sa signature ADN mitochondriale a été rapportée récemment chez des italiens de la région d’Agide, près de Trentino par COIA V. et al. (2012). Evidence of high genetic variation among linguistically diverse populations on a micro-geographic scale:
a case study of the Italian Alps. Journal of Human Genetics (2012) 57, 254–260.
[...]
Ces évidences sont suffisantes pour nous convaincre que l’ADN mitochondrial des descendants utérins de Catherine PILLARD est d’origine eurasienne et non amérindienne fondatrice. La région au Nord de la mer Noire et de la mer Caspienne forme la steppe pontique à travers laquelle les migrations vers l’Europe ont été pratiquées lors du peuplement de l’Europe. De plus les Tatars ont envahi l’Europe à plusieurs reprises et les invasions et guerres se faisaient avec le support des femmes.

Il est possible aussi que les Vikings qui ont colonisés ces régions de la Russie aient vicarié la propagation de A10 en Europe occidentale lors de leur établissement en Normandie.

Pas étonnant que cet haplotype ADN-mt se soit retrouvé dans la population française à l’époque du peuplement de la Nouvelle France.

http://miroise.org/GparADN/cpillardqamerindienne/

Comparaison de l’haplotype de Catherine PILLARD à un haplotype Amérindien



http://miroise.org/GparADN/comparaisona10a2/


Dernière édition par Dannie Tournesol le Mar 23 Mai 2017, 5:15 pm, édité 1 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Qui étaient Josephte St-Louis et Jean Beaugrand dit Champagne ?

Message  Dannie Tournesol le Mar 23 Mai 2017, 4:44 pm

23.05.2017
Surpris2 Qui étaient Josephte St-Louis et Jean Beaugrand dit Champagne ?

EXTRAIT :
Les fonctions de la généalogie génétique:

Utiliser l’ADN pour résoudre une impasse généalogique concernant un ancêtre en matrilignage qui, dans mon cas, était H7 et au sujet de laquelle la recherche documentaire ne donne pas des réponses certaines.

Qui était Josephte St-Louis? Était-elle vraiment Marie Josèphe DÉFOSSÉ LAMPRON LACHARITÉ St-LOUIS qui a épousé Charles LEMAY le 4 août 1794 à Trois-Rivières ?

Pourquoi sa fille Marie Anne qui a épousé Joseph VIOLI du Régiment du Meuron le 10 octobre 1826 signait-elle AUDET-dite-LEMAY ?

Pourquoi leurs descendants portent-ils le nom de AUDET?



Utiliser l’ADN pour savoir qui était l’ancêtre Jean BOUGERAN (BEAUGRAND-dit-CHAMPAGNE): s’appelait-il vraiment BEAUGRAND (ou plutôt BOUGUAREN) ? Était-il originaire de la Champagne, ancienne province de France comme son nom dit le suggère ?

http://miroise.org/GparADN/genealogieparadn/

VOIR AUSSI :

Triangulation de la signature ADN-Y de l’ancêtre Jean Beaugrand-dit-Champagne

http://miroise.org/GparADN/triangulationbeaugrandfrancais/


Dernière édition par Dannie Tournesol le Mar 23 Mai 2017, 5:14 pm, édité 1 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Validation généalogique

Message  Dannie Tournesol le Mar 23 Mai 2017, 5:14 pm

23.05.2017

Validation généalogique

EXTRAITS

Chez les québécois, la matriarche correspond le plus souvent à la première femme du matrilignage qui s’est établie en Nouvelle France ou en Acadie il y a 10 à 13 générations. Ce sont souvent des Filles du Roi ou des Filles à marier. Dans environ 6% des cas de québécois de souche, la matriarche sera une autochtone (VÉZINA et al., 2012)
[...]
Il existe un début de catalogue pour les signatures ancestrales des Laurentiens (Nouvelle-France, Acadie, Amérindiens) à http://bit.ly/XhSQFq
[...]
En ce qui regarde les fondateurs du Canada français et de l’Acadie, le catalogage a débuté dans le cadre du projet ADN Héritage français (http://bit.ly/1bh9HmM).
[...]
Catalogue des signatures ancestrales validées se trouve à  http://signatures-ADN.org  et à  http://triangulations.ca

http://miroise.org/GparADN/validation-genealogique /

Sites consultés 23.05.2017

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Pour mieux comprendre les tests et résultats d'ADN

Message  Dannie Tournesol le Mar 23 Mai 2017, 5:19 pm

23.05.2017
Imbecile Pour mieux comprendre les tests et résultats d'ADN :

France Ascendance ancestrale vous avez dit ?
Un Breton dont la lignée PATERNELLE (ADN-Y) est bretonne depuis + de 400 ans qui analyse les résultats de ses tests avec 23andme.

Il nous a semblé que ses résultats d'ADN-Y paraissaient semblables, en 400 ans de distance, des deux côtés de l'Atlantique, à ceux du Québécois Alain Vadeboncoeur avec Ancestry (dans son article I'am an English my dear ci-dessus).

https://legall-bzh.blogspot.ca/2013/10/i-la-genetique-le-cas-23andme.html

Canada Généalogie génétique ou par ADN
Explication de la « généalogie génétique ou par ADN »
www.cerbere.ca par Jacques Beaugrand
http://miroise.org/ dont la base de données gratuite comprend plusieurs fondateurs-trices d’ici
http://francogene.com/ par Denis Beauregard

France EUPEDIA - GENETICS
Site européen bilingue, sérieux, très complet, qui explique tous les haplogroupes Y et MT, leur origine et leur migration depuis les débuts.
http://www.eupedia.com/europe/origines_haplogroupes_europe.shtml


]Which DNA test should I choose?

The four principal DNA tests for ancient ancestry are Living DNA, Geno 2.0 (by National Geographic), Chromo 2.0 (by BritainsDNA, aka myDNA.global) and 23andMe. The first three will determine your Y-DNA haplogroup with more precision than a Y-STR test like the ones sold by Family Tree DNA (FTDNA).

Beware that tests like AncestryDNA, MyHeritageDNA and FTDNA's Family Finder will only give you your autosomal results, not your Y-DNA and mtDNA haplogroups. AncestryDNA was developed for Ancestry.com, a genealogy website, and as its name indicate Family Tree DNA was also originally founded for genealogists. Both are mostly aimed at people trying to find/compare relatives within a few generations or to estimate the percentage of autosomal ancestry inherited from relatively recent ancestry - and therefore relatively useless for Europeans or people with a good paper genealogy (=> see also Why do people still care about genealogy?).
...
There are a few DNA testing companies that we do not recommend as they are not suited to tracing back ancient ancestry and won't test them in detail:

DNA Tribes: Their tests are based on autosomal STR. They don't test Y-DNA, mtDNA nor autosomal DNA. The lack of SNPs means that the raw data cannot be used for autosomal calculators like Dodecad, nor uploaded on third party websites lik GEDMatch or websites analysing medical conditions. DNA Tribes only reports the percentage of similarity with some modern populations worldwide; However they only divide Europe in four broad regions, which is not informative for people of European descent.

Genebase: provides very expensive Y-STR tests as well as autosomal SNP tests targetting single genes that they label with catchy names such as 'Warrior gene', 'Promiscuity gene' or 'Depression & Anxiety gene'. This is deceptive marketing as such traits are based on many genes, which incidentally are also included in most of the autosomal tests below.
   
Genea: sells Y-DNA, mtDNA and autosomal DNA tests in packs at greatly inflated prices (1399$/1279€/1099£ for a test similar to Living DNA, Chromo 2.0 or Geno 2.0). Their website completely lacks transparency about what's included in the tests (e.g. number of SNPs or STR tested) and they claim that customers can find if they are related to historical people like Marie-Antoinette just by comparing their mtDNA, which is very deceitful as mtDNA generally points to a common ancestor who lived thousands of years ago, not a few centuries ago.

VOIR LE RESTE DES EXPLICATIONS SUR LE SITE.
http://www.eupedia.com/europe/dna_project_faq.shtml#Company 01.05.2017


Dernière édition par Dannie Tournesol le Jeu 01 Juin 2017, 11:50 pm, édité 1 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Immigrants fondateurs de l’Isle-aux-Coudres (Québec)

Message  Dannie Tournesol le Mar 23 Mai 2017, 5:31 pm

Eureka! Avez-vous des ancêtres originaires de l'Isle-aux-Coudres, de Charlevoix ou du Saguenay ?
Voici qui pourrait vous intéresser ...

Représentation différentielle des immigrants fondateurs de l’Isle-aux-Coudres (Québec) :
unions, parenté biologique, fécondité
Francine M. Mayer et Mireille Boisvert

EXTRAIT

Tableau 10
Variables dans la valeur de la contribution génétique de deux fondateurs chez les 720 individus en âge de se reproduire en 1967

https://www.erudit.org/fr/revues/cqd/2005-v34-n2-cqd1429/014010ar/#ta11

Eureka!  Pour voir les messages précédents sur le sujet, remontez vers le haut de la page.

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génétique généalogie et histoire font-ils bon ménage?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum