Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Juillet 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Nouveau-Brunswick - Changement d'une douzaine de noms de lieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau-Brunswick - Changement d'une douzaine de noms de lieux

Message  Dannie le Sam 25 Avr 2009, 1:00 pm

Radio-Canada 25 avril 2009, 9 h 56

Les premiers résultats des travaux du Comité directeur de toponymie du Nouveau-Brunswick, qui avait été créé l'année dernière, sont maintenant connus.

Vendredi, le gouvernement a annoncé le changement d'une douzaine de noms de lieux, selon les recommandations du comité. La plupart des modifications concernent des noms géographiques de régions francophones qui avaient été anglicisés dans le passé.

Le ministre de la Francophonie, Hédard Albert, a lu en chambre les premiers changements issus du travail du Comité directeur de toponymie du Nouveau-Brunswick.

Par exemple, Little Shippegan devient Petit-Shippagan, Miscou Plains devient Grande-Plaine, Trout Stream est renommée Rivière-à-la-Truite et la communauté d'Evangeline obtient désormais ses accents aigus pour devenir Évangéline. Elmtree River, dans le comté de Gloucester, est quant à elle renommé Rivière-aux-Ormes.

« Il y a eu de la traduction anglaise de nos noms avant. Ça va revenir comme nos ancêtres l'avaient décidé », a expliqué le ministre de la Francophonie.

Le Comité directeur de toponymie du Nouveau-Brunswick n'en est cependant qu'à ses débuts. Selon le président du Conseil d'aménagement du français au Nouveau-Brunswick, Gérard Snow, le plus difficile reste à venir. « Il y aura des problèmes qui seront beaucoup plus délicats j'imagine que ceux qu'ils ont réglés pour commencer », prédit-il.

Par exemple, certains changements ne sont pas du ressort du comité. C'est notamment le cas pour le nom d'incorporation des municipalités francophones, dont plusieurs sont unilingues anglophones, comme Town of Caraquet.

Cette dernière a d'ailleurs demandé la modification dès 2001, mais elle attend toujours. Le maire de la municipalité, Antoine Landry, déplore cette situation. « Je trouve que c'est un peu long pour décider d'une chose qui pour moi est quand même facile à régler », a-t-il dit.

De son côté, le ministre de la Francophonie souligne que la question fait l'objet de discussion avec le ministère des Gouvernement locaux.
Extrait audioLe Nouveau-Brunswick a annoncé le changement d'une douzaine de noms de lieux dans la province, explique Marc Poirier.
avatar
Dannie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum