Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mai 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Messages sur les Acadiens par Invité avec six pseudonymes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages sur les Acadiens par Invité avec six pseudonymes !

Message  Loîc le Ven 05 Nov 2010, 10:15 am

Les messages d'intérêt sur les Acadiens d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette ! ont été regroupés ici. Et les messages désagréables ont été supprimés. Ce sujet de discussion est verrouillé et peut être supprimé sans préavis.

2010-11-08 Invité anonyme alias alias, alias, ayez l'obligeance d'informer l'association Les cousins acadiens du Poitou ou le Musée d'Archigny Les Huit-Maisons ou Falaise Acadie Québec Les Ormes ou la Marie d'Archigny elle-même que s'ils désirent publier sur notre forum, d'avoir l'obligeance de s'inscrire comme MEMBRE officiel de notre forum avec le nom d'utilisateur "ARCHIGNY" pour que nous puissions bien les identifier. Nous déverrouillerons alors le présent sujet de discussion.

Qu'ils aient également l'obligeance de publier leurs messages en cliquant sur "Répondre" à vos propres messages que nous avons renommés "Messages sur les Acadiens par Invité avec six pseudonymes !" à leur intention.

S'ils ne désirent pas publier dans le présent sujet de discussion, mais qu'ils désirent que nous fassions un nouveau sujet à leur intention, qu'ils nous le fassent savoir et nous en créerons un du genre : "Messages de l'association Les cousins du Poitou" ou "Messages du Musée des Huit-Maisons" ou "Messages de Falaise Acadie Québec - Les Ormes" ou "Messages de la Mairie d'Archigny", etc.

Merci de votre collaboration.
avatar
Loîc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Généalogie de la colonie acadienne du Poitou d'André Blanchard

Message  Dannie Tournesol le Dim 07 Nov 2010, 6:26 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.

L'association Les cousins acadiens du Poitou a une commission généalogie qui met à jour la Généalogie de la colonie acadienne du Poitou, d'André Blanchard de La Puye, Vienne (1885-1974).

L'association tient à disposition sa mise à jour de la :

Généalogie de la colonie acadienne du Poitou d'André BLANCHARD (1885-1974)

Plus de 5 000 noms. Disponible auprès de l'association et de la mairie d'Archigny.
archigny.net/spip.php?article=179 :hal118:
Site officiel de la Mairie. w.mairie-archigny.fr

L'œuvre d'André Blanchard est également consultable aux Archives départementales de la Vienne en France, non encore numérisée.

André Blanchard, né en 1885 à La Puye, a effectué la première généalogie des Acadiens en Poitou grâce au plan de l’établissement acadien du Poitou (18ième siècle) qu’il a retiré d’un amas de vieux papiers destinés au feu au presbytère de La Puye en 1902.

L'association Les cousins acadiens du Poitou, dont le siège social est Mairie d'Archigny, Vienne, France, a été autorisée par le fils de M. André BLANCHARD à détenir une copie de la Généalogie de la colonie acadienne du Poitou, œuvre réalisée par son père et déposée aux Archives départementales de la Vienne, sous contrat (à but non lucratif).

M. BLANCHARD fils a également autorisé qu'une copie soit remise aux universités canadiennes de Moncton, Nouveau-Brunswick et Sainte-Anne, Nouvelle-Écosse, dans les mêmes conditions, à savoir à but non lucratif.

ANDRE BLANCHARD LE GÉNÉALOGISTE DE LA COLONIE ACADIENNE DU POITOU

Il avait réalisé lui-même sa propre généalogie en 6 volumes dans la première partie du vingtième siècle... Ses descendants étaient présents à la Fête acadienne du 15 août 2009 à Archigny, organisé par l'association Les cousins acadiens du Poitou. Voir les photographies sur le site de archigny.net


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:03 pm, édité 7 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Descendants de Michel Boudrot n vers 1601 arrivé Acadie av 1639

Message  Dannie Tournesol le Dim 07 Nov 2010, 6:32 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.
Message Thibault le 2010-09-25, 00:00

Liste des descendants de Michel BOUDROT né vers 1601 arrivé Acadie avant 1639

Dans le reportage sur l'hommage rendu à André BLANCHARD par la mairie de La Puye, le 8 mai 2010, sur le site w.archigny.net/spip.php?article=179, un exemplaire de folio manuscrit, n°1113, est mis en ligne. Il s'agit de descendants du pionnier Michel BOUDROT né vers 1601 arrivé en Acadie avant 1639 et qui fut lieutenant général de l'Acadie.

Ses descendants québécois étaient en visite sur la Ligne acadienne d'Archigny-La Puye, Vienne (France), ce 24 septembre 2010, où ils ont rencontré des cousins du Poitou (tous descendants de Michel).
------------------
Toujours des Boudreau en Acadie
Message P.BOUDRO le 2010-10-12, 00:53

MARIANNE BOUDREAU - DÉCOUVREUR DE SON ASCENDANCE ACADIENNE :
ANDRÉ BLANCHARD (1885-1974)

Le folio 1113 de la Généalogie de la colonie acadienne du Poitou d'André BLANCHARD est en ligne sur le site archigny.net (dans le reportage sur l'hommage qui lui a été rendu le 8 mai 2010 par son village de La Puye).

Marianne BOUDREAU-OT (fiche 4533) est la mère de Louis CLERTÉ (fiche 4577) inhumé à Dangé Saint-Romain, Vienne, où réside encore un de ses descendants dans cette commune du Poitou.

Marianne (Marie Anne) est la 4ème génération de descendants de Pierre BOUDROT, réfugié à Bonneuil-Matours, Vienne en 1774.

Michel BOUDREAU, frère de Pierre BOUDROT, est quand à lui resté de l'autre côté de l'Atlantique où avec une nombreuse descendance, le patronyme de BOUDREAU est toujours présent en Nouvelle-Écosse (l'Acadie d'origine).

À noter que c'est actuellement Désiré BOUDREAU qui est Président de la F.A.N.E. (Fédération Acadienne de Nouvelle-Écosse). Il a même reçu une distinction lors du 225ème anniversaire de la fondation du village de Wedgeport, Nouvelle-Écosse Canada.


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:03 pm, édité 3 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Association Racines & Rameaux Français d'Acadie

Message  Dannie Tournesol le Dim 07 Nov 2010, 6:38 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.
Message P.BOUDRO le 2010-10-20, 06:46

Site Racines et Rameaux Français d'Acadie
Le Président de l'association Racines & Rameaux Français d'Acadie est de Charente-Maritime et réside à Saint-Agnant et la secrétaire est à La Rochelle. Le site RRFA existe depuis l'an 2000 et il est une très bonne référence pour les généalogistes qui s'intéressent à la descendance acadienne.


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:03 pm, édité 2 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre entre Boudreau du Québec et du Poitou

Message  Dannie Tournesol le Dim 07 Nov 2010, 6:41 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.
Message P BOUDRO le 2010-10-06, 01:24

RENCONTRE ENTRE LES BOUDREAU-LT-X DU QUÉBEC ET CEUX DU POITOU

Beaucoup d'émotion ce 24 septembre 2010 à la ferme-musée d'Archigny à l'occasion de la rencontre de descendants québecois et poitevins du pionnier acadien Michel BOUDROT.

Lors du Grand Dérangement de 1755, les ancêtres Boudreau des actuels québécois furent cachés en forêt par les Amérindiens MicMac, et ceux du Poitou furent déportés en France (Archigny, La Puye, Bonneuil-Matours).

L'ancêtre commun, pionnier d'Acadie, Michel BOUDROT né vers 1601, lieu d'origine inconnu, serait arrivé dans l'actuelle Nouvelle-Écosse avant 1639, date à laquelle il est mentionné comme étant déjà syndic à Port-Royal (Annapolis) lors du recencement de 1671.
Laboureur, 11 enfants avec son épouse Michelle AUCOIN, il était Lieutenant général civil et criminel de l'Acadie lors du recencement de 1686.
Aujourd'hui au Québec, il compte entre 12 000 et 15 000 descendants avec l'orthographe BOUDREAU-X- LT. En 1993 une association se créait sous la présidence d'André BOUDREAULT, présent ce 24 septembre 2010 à Archigny. Son site internet:

Ce lien a été ajouté par votre admin : http://www.associationboudreau-lt-x.com/

Avant le déjeuner en commun entre les BOUDREAU du Québec et du Poitou, tous les convives se sont rendus devant la plaque commémorative dédiée à André BLANCHARD de La Puye, Généalogiste de la Colonie Acadienne du Poitou. Au Canada, l'oeuvre d'André BLANCHARD se trouve également aux Universités de Moncton et de Sainte-Anne dans l'ancienne Acadie, aujourd'hui Nouvelle-Écosse.

archigny.net/spip.php?article=185
----------------------------------

Message P.BOUDRO le 2010-10-16, 19:09
VIFS REMERCIEMENTS DES BOUDREAULT QUÉBÉCOIS POUR L'ACCUEIL REÇU EN POITOU

Nos cousins québécois sont à peine de retour au pays qu'ils ont déjà envoyé plusieurs messages de remerciements à l'association "Les cousins acadiens du Poitou" pour le chaleureux accueil qu'ils ont reçu à Archigny-Cenan-La Puye le 24 septembre 2010.

Ils ont renouvelé leur invitation à venir visiter le Québec et sont prêts à nous recevoir. Pour ma part, j'ai déjà eu l'occasion de visiter la région du Fjord du Saguenay, du Lac Saint-Jean et de Charlevoix, mais pas la Gaspésie. Alors, pourquoi pas une nouvelle virée ?

Amitiés à toutes et à tous. Merci


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:04 pm, édité 3 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Rôle du St-François

Message  Dannie Tournesol le Dim 07 Nov 2010, 6:53 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.

Message P.BOUDRO le 2010-10-21, 00:44

La liste parue dans un bulletin associatif est Le bulletin "Le Messager de l'Atlantique" de l'association Falaise-Acadie-Québec de janvier 1992, n°16, page 17/18 qui donne la fin du rapport du Saint-François établi à La Rochelle le 12/12/1641 par Nicolas Denys et approuvé par Claude de Razilly et son notaire jacques David (source AD 37, notaire Jacques DAVID 28/06/1642, Série 3 E 5).
Ce bulletin doit-être consultable à la bibliothèque du Québec, Montréal et chez les adhérents canadiens.

Autre source sur le Saint-François dans le site Poitou-Acadie-Bretage, généalogie de François Roux (fils du 1er trésorier de l'association Les Cousins Acadiens du Poitou), qui dans sa rubrique "documents divers, listes, cartes, donne la liste des passagers du Saint-François, du Saint-Jean ainsi que de plusieurs autres navires à des destinations diverses (Angleterre, Louisiane).
froux.pagesperso-orange.fr/divers/histoire.htm


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:04 pm, édité 2 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Précision sur la descendance de Guillaume Trahan

Message  Dannie Tournesol le Dim 07 Nov 2010, 7:04 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.
Message P.BOUDRO le 2010-10-21, 09:15

Petite précision sur la descendance de Guillaume Trahan.

Aujourd'hui beaucoup de descendants acadiens portent le patronyme Trahan, que se soit au Canada ou aux U.S.A., surtout en Louisiane, etc. Ils sont tous issus du second mariage de Guillaume Trahan avec Madeleine Brun baptisée le 25 janvier 1645 à La Chaussée près de Loudun, Vienne, selon le Dictionnaire Généalogique des Familles Acadienne de S.A. White, page 289. De son premier mariage Guillaume Trahan (avec F. Corbineau) celui-ci n'a eu aucune descendance masculine.
L'origine Loudunaise de Madeleine Brun et de ses parents, Vincent et Renée Breau est confirmée par le bulletin "Le Messager de l'Atlantique" d'octobre 1989, n°7, page 7, de l'association Falaise-Acadie-Québec des Ormes-sur-Vienne (Poitou-France).

Le Comité d'Honneur de cette association F.A.Q. était composée de: Clarence-Joseph d'Entremont (Président de Pubnico-Ouest, N.S.), Jeannine Clerté-Germe, Robert Larin, Henri Dansereau, Linzy Albert et René Roux.

poitou-acadie.com

Bonne journée du Poitou où le soleil brille


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:09 pm, édité 3 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Origine loudunaise des Acadiens

Message  Dannie Tournesol le Dim 07 Nov 2010, 7:18 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.
Message P.BOUDRO le 2010-10-23, 08:19

L'oeuvre universitaire de Geneviève Massignon "Les Parlers français d'Acadie" (1962) est un immense travail, les pionniers cités: Brun par exemple sont réellement d'origines poitevines - loudunaises (deux actes de baptêmes à La Chaussée). L'écrivain québécois Robert Larin le confirme aussi dans son livre "La contribution du Haut-Poitou au peuplement de la Nouvelle-France", pages 86 et 87 (ouvrage recommandé par M. René Monory, président du Sénat français.

Extrait des écrits de René Monory: "Robert Larin, très attaché au Haut-Poitou et tout particulièrement à Angliers et à la terre loudunaise, berceau de ses ancêtres, est déjà bien connu car il a accompli de nombreuses recherches sur les migrations poitevines vers le Nouveau-Monde [...] Cet ouvrage est une mine de renseignements très enrichissante pour tous ceux qui sont à la recherche de cette fabuleuse histoire de l'émigration des peuples qui a bouleversé le monde".

Pour des recherches généalogiques dans le Loudunais : poitou-acadie.com/index_8.php


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:09 pm, édité 4 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Origine loudunaise des soeurs Brun

Message  Dannie Tournesol le Dim 07 Nov 2010, 7:29 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.
Message P.BOUDRO le 2010-10-24, 13:29

Il faut les actes de baptêmes. Pour les soeurs BRUN, c'est le cas. Ces actes sont consultables sur les Archives départementales de la Vienne en ligne.

Madeleine BRUN née le 25/01/1645 à la Chaussée, près de Loudun.
CHAUSSÉE (LA)_Notre-Dame_1635-1649, vue 46 E DEPOT 69 GG1
AD 86 en ligne: w.archives-vienne.cg86.fr/numerique.php3

Madeleine épousera en première noces Guillaume TRAHAN, veuf de Françoise Corbineau, puis en seconde noces, Pierre BEZIER dit JOAN dit LARIVIÈRE. Elle est l'ancêtre des TRAHAN acadiens. Elle décèdera à Port-Royal, Nouvelle-Écosse, avant le recencement de 1700, selon les déclarations de Belle-Île-en-Mer.

Andrée BRUN née le 21/08/1646 à la Chaussée, près de Loudun
AD 86 en ligne, même registre que sa soeur Madeleine, c'est à dire:
CHAUSSÉE (LA)_Notre-Dame_1635-1649, vue 56 E DEPOT 69 GG1

Andrée épousera en premières noces Germain THÉRIOT, puis en secondes noces Emmanuel HÉBERT. Elle décèdera et sera inhumée le 25/07/1727 à Port-Royal, Nouvelle-Écosse, d'après le registre.

Elles sont parties toutes les deux, l'une à trois ans, l'autre à deux ans, avec leurs parents, Vincent BRUN (BRIN) et Renée BREAU, sans pouvoir signer de contrat d'engagement, et pour cause (trop jeunes).

Selon Stephen A. White, leur sœur Françoise, née vers 1653 en Acadie, épousera vers 1670 Bernard BOURG fils d'Antoine BOURG et Antoinette LANDRY, qui selon la transmission orale au Canada, seraient d'origine loudunaise (à Martaizé où une plaque commémorative a été posée en 1989 par leurs descendants d'Amérique, à l'intérieur de l'église).


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:04 pm, édité 2 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Thèse de doctorat sur les Acadiens du Poitou

Message  Dannie Tournesol le Dim 07 Nov 2010, 7:48 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.
Message P.BOUDRO le 2010-10-12, 15:13

THÈSE DE DOCTORAT SUR LES ACADIENS DU POITOU

Pour les étudiants ou historiens des deux côtés de l'océan intéressés par le périple acadien en France, dans le Poitou, une oeuvre très complète de Damien ROUET: une Thèse de Doctorat 1994, Université de Poitiers. Sous la Direction de M. Jacques MARCADE (630 pages), "L'insertion des Acadiens dans le Haut-Poitou et la formation d'une entité agraire nouvelle: de l'Ancien Régime au début de la Monarchie de Juillet (1773-1830)". Étude d'histoire rurale.

Pendant longtemps, le seul travail d'ensemble sur les Acadiens du Poitou fut celui du général Papuchon, daté de 1908, fort honorable pour l'époque, présentant un vaste panorama du sujet, mais d'une documentation succincte. Il appartenait à M. Ernest Martin, en 1936, au terme d'une remarquable thèse, de nous donner le livre complet traitant de l'aspect historique de la question acadienne.

Des associations, entre autres celle d'Archigny "Les cousins acadiens du Poitou", ont animé des musées acadiens redonnant toute sa valeur au travail d'Ernest Martin.

Dans sa thèse, Damien Rouet présente en annexe à partir de la page 422 une reconstitution des familles acadiennes présentes en Poitou après mars 1776 (le plus grand nombre ayant repris le chemin de Nantes pour partir dix ans plus tard en Louisiane).

Dans cette généalogie, soit les trois premières générations, Damien Rouet précise ses sources: André Blanchard, Albert J Robichaux et les travaux de Milton, Rieder, Bugeon, Hivert-Le-Faucheux et remercie S. White.

L'auteur précise que l'association "Les cousins acadiens du Poitou" met à jour cette généalogie Blanchard. Bravo!
archigny.net/spip.php?article=179


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:11 pm, édité 3 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Cercle généalogique poitevin à Poitiers

Message  Dannie Tournesol le Dim 07 Nov 2010, 8:08 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.

En France à Poitiers, dans le département de la Vienne, existe le Cercle généalogique poitevin (C.G.P.) de près de 1 000 adhérents, parmi lesquels il y a un certain nombre de descendants acadiens.
Lien : herage.org/accueil.htm (association affiliée à la Fédération Française de Généalogie).
Amitiés et bonnes recherches généalogiques. Arbre


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:05 pm, édité 2 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Des cousins québécois invités au Poitou

Message  Dannie Tournesol le Dim 07 Nov 2010, 8:12 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.
Message P.BOUDRO le 2010-10-17, 03:00

ANGLIERS (POITOU-FRANCE) - LES TIREUX D'ROCHES AU PAVILLON DU QUÉBEC

29 octobre 2010 à 20h30
Semant derrière eux des cœurs heureux, des envies de danser et du plaisir à partager, la musique québécoise des Tireux d'Roches véhicule passion, fougue et authenticité.

Organisé par l'association laeta.fr avec, en avant première, projection du film "Pitou Boudreault, violoneux", commenté par le réalisateur québécois André Gladu. Louis "pitou" BOUDREAULT est l'image du parfait violoneux québécois. Un document exceptionnel... Bravo!
----------------------

Message P.BOUDRO le 2010-10-17, 14:57
LES BOUDREAU-LT-X ET LA FRANCOPHONIE EN 2010

Vendredi 5 février 2010, à l'invitation de l'Université de Poitiers, les cousins acadiens d'Archigny participaient à une projection suivie d'un débat sur le film de Michel BRAULT « L'Acadie, L'Acadie ? » onf.ca/film/Acadie_Acadie

Ce documentaire a été tourné dans les coulisses de l'action à l'Université de Moncton, théâtre du réveil acadien de la fin des années 1960, mouvement qui s'étendra à la majorité des Acadiens de la province du Nouveau-Brunswick. Cette province deviendra la seule du Canada officiellement bilingue: anglais, français.

Il est à noter que, de 1960 à 1970, le Premier ministre du Nouveau-Brunswick s'appelait Louis Robichaud et était descendant des premiers Acadiens au Canada.

Le débat était animé par Annette Boudreau, sociolinguiste, directrice du Centre de recherche en linguistique appliquée à l'Université de Moncton au Canada. Elle est elle-même descendante du pionnier acadien Michel Boudrot. Annette Boudreau était l'invitée de l'Université de Poitiers dans le cadre de conférences, séminaires et recherches qui portent sur le rôle de la langue dans la construction identitaire en milieu minoritaire canadien.
archigny.net/spip.php?article=171


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:05 pm, édité 2 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Livre Les fermes acadiennes du Poitou et leurs occupants de 1774 à 1793

Message  Dannie Tournesol le Dim 07 Nov 2010, 8:44 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.

Livre Les Fermes Acadiennes du Poitou et leurs occupants de 1774 à 1793
Auteur: Guy-Charles Bugeon, édité par les Cousins Acadiens du Poitou.
159 pages, avec photos d’actes divers Certifiés par les Archives Départementales de la Vienne.
Préfacé par M. René Monory Président du Sénat et Président du Conseil Général de la Vienne (1996).

Retranscription des différents recensements avec les noms et les maisons mentionnés (1777-1793).

Au chapitre II de la première partie:
” La vie des familles dans les maisons acadiennes de 1774 à 1793 ” de la maison n°1 à la n°58 y compris la n°25 de Bonneuil-Matours (Férolles page 80).

Deuxième partie du livre:
“Mariages et naissances d’acadiens de l’établissement du Poitou avant leur départ pour Nantes (1775-1776) et La Louisiane (1785)”.
Page 63, copie de l’acte de Mariage de Pierre Boudrot et de Françoise Daigle le 14 novembre 1763 à Trigavou (Côtes d’Armor) France.


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:12 pm, édité 3 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Prix France-Acadie

Message  Dannie Tournesol le Dim 07 Nov 2010, 8:51 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.
Message P.BOUDRO le 2010-10-18, 12:56

JULES BOUDREAU, ÉCRIVAIN DU NOUVEAU-BRUNSWICK, A REÇU UN PRIX SPÉCIAL DES AMITIÉS ACADIENNES DE PARIS.

L'association Les cousins acadiens du Poitou qui a accueilli en 2010 Annette Boudreau, sociolinguiste de l'Université de Moncton ainsi que des descendants Boudreau-lt-x du saguenay, Lac Saint-Jean, est affiliée à l'association Les amitiés acadiennes de Paris, elle-même affiliée à l'association canadienne S.N.A. (Société nationale de l'Acadie).

UN DESCENDANT ACADIEN DE MONTRÉAL
Les amitiés acadiennes décernent chaque année un prix "France Acadie". Cette année, le prix a été décerné au Québécois, Raymond Breau, pour son livre "Le vol de l'aigle pêcheur".

UN DESCENDANT DE MICHEL BOUDROT
Un Prix spécial décerné à Jules Boudreau pour l’ensemble de son œuvre.
D’autre part, après en avoir dûment délibéré, et conformément à l’article 4 des statuts permettant de récompenser un auteur pour l’ensemble de son œuvre, le jury a décidé d’attribuer un prix spécial à l’écrivain Jules Boudreau. 
Il rend ainsi justice à un auteur dont la qualité d’écriture, la diversité de production – notamment en matière de courts récits et de pièces dramatiques – avait depuis plusieurs années attiré son attention (en particulier lors du 30e anniversaire du Prix).
Ces écrits ont profondément marqué la littérature acadienne contemporaine et son insertion sociale par le rôle qu’ils ont joué, en particulier, dans la création et le développement du théâtre en Acadie.


Ce prix spécial sera remis à l’auteur par Alain Dubos à l’occasion du Salon du livre de Dieppe (NB) en octobre 2010. Bravo!
w.snacadie.org > Actualités


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:06 pm, édité 2 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Association Les cousins acadiens du Poitou

Message  Dannie Tournesol le Dim 07 Nov 2010, 10:04 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.
Message P. Boudr le 2009-09-13, 15:17

L’association Les cousins acadiens du Poitou, association poitevine tournée vers l'Acadie, a été créée en 1980 par Yves BEAULU, Claude MASSE DAIGLE, André PENOTV, Roger ROUX. Ses fondateurs, et à l'origine ses adhérents, étaient tous de descendance acadienne.

Son but était de rassembler les descendants d’Acadiens vivant dans le POITOU et de favoriser les échanges entre les familles de cette région et celles de l'ancienne Acadie au Canada, et de la Louisiane aux U.S.A.

Elle comprend une commission de généalogie mise en place pour faciliter les recherches des adhérents désirant retrouver le parcours de leurs ancêtres acadiens.

Depuis sa création, l'association a noté un intérêt croissant pour le patrimoine et c’est tout naturellement que se sont ajoutés à nos objectifs la découverte, la restauration et l’animation de ce patrimoine acadien unique en France.

La naissance de notre association n’a été qu’un épisode bien modeste dans l’histoire acadienne du Poitou dont la mémoire familiale maintenait le souvenir. Mais nous devons surtout à plusieurs personnalités d'avoir fait sortir de l’oubli cet événement historique :

- le général PAPUCHON réalisa une étude sur l’implantation de 1500 Acadiens de Saint-Malo et des communes avoisinantes – étude parue dans les bulletins de la Société des Antiquaires de l’Ouest en 1908.

- M. le professeur Ernest MARTIN écrivit en 1936 un ouvrage de référence, « Les Exilés Acadiens au XVIIIème siècle et leur établissement en Poitou ».

- M. BLANCHARD, habitant La Puye, passa une partie de sa vie à réaliser la généalogie des familles, composées de 113 personnes, restées sur la Ligne acadienne d'Archigny dans la Vienne, et celle de leurs descendants.

- M. LONHIENNE, alors maire d’Archigny, sous l’impulsion duquel, en 1973, le musée des Huit-Maisons fut créé pour le bicentenaire de l’arrivée des Acadiens à Archigny. A l’occasion de cet événement, de nombreuses personnalités étaient présentes, dont deux importantes délégations louisianaise et acadienne, et en particulier J. DOMENGEAU, président fondateur de C.O.D.O.F.I.L.

En 1985, la gestion du musée fut confiée à notre association, et c’est à partir des travaux de ces personnalités que nous avons commencé à transmettre aux visiteurs du Musée notre version de ce chapitre de notre histoire.

L’Association est affiliée aux Amitiés acadiennes de Paris et compte environ 300 adhérents. Ces adhérents ne sont plus tous de souche acadienne puisque, depuis plusieurs années, l’Association est ouverte à tous ceux qui s’intéressent à cette page tragique de l’histoire de France.

Par ses commissions, l’Association s’implique dans diverses activités : généalogie, bibliothèque, patrimoine, fêtes, animations culturelles, échanges et voyages.

L’association lLes cousins acadiens du Poitou organise le 15 août, depuis de nombreuses années, la Fête nationale acadienne (avec Saint-Aubin sur Mer). Cette journée festive et conviviale bat son plein sur le site du Musée et attire environ 2000 personnes. Les enfants et parents déjeunent, s’amusent, écoutent de la musique acadienne et cajun. Chaque année un nouveau spectacle est mis en place.

Ce rassemblement est une façon de montrer aux Acadiens d’Outre-Atlantique combien nous sommes proches d’eux par le cœur et la pensée en nous associant à leur Tintamarre.

Notre musée est situé sur la commune d’Archigny, au lieu dit ‘’Les Huit Maisons’’, dans la ferme n° 10. Cette ferme a été donnée à la commune d’Archigny par madame BERNARD, petite fille du général Ppuchon. En 1774, elle avait été attribuée à Charles NAQUIN et Anne DOIRON qui y vécurent avec leurs 9 enfants.

Ce lieu est une vitrine qui nous permet de faire découvrir l’histoire acadienne, qu’elle soit américaine ou française. Les personnalités acadiennes et louisianaises ne viennent pas en France sans faire un pèlerinage dans notre Acadie poitevine.

Le patrimoine immobilier de la Ligne acadienne est riche de 57 fermes dont une trentaine est encore debout, mais seules cinq à six ont conservé leur caractère originel.

La ferme n° 6, appartenant à la commune et restaurée dans le respect du savoir faire d’autrefois, est une magnifique représentation de ce qu’étaient les fermes construites en 1774 / 1775. C’est un lieu d’accueil qui nous permet d’organiser des manifestations, de tenir des conférences, de projeter des vidéos afin de transmettre au mieux toute la richesse de cette histoire et de ce patrimoine spécifique liés au périple acadien. Pouvoir y accueillir les enfants est pour nous une ambition majeure.

Voir sur archigny.net Bravo!


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:01 pm, édité 1 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Immigrants acadiens originaires du loudunais

Message  Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 12:16 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.
Message Paco le 2009-11-02, 05:02

ANGLIERS (FRANCE) JUMELÉ AVEC ANGLIERS (QUÉBEC)
FETE QUEBECOISE LE 31 OCTOBRE 2009 A ANGLIERS (FRANCE)

Salle comble, chaude ambiance au Pavillon du Québec pour le spectacle des “Charbonniers De L’enfer”.
Angliers - Nouvelle-France
ANGLIERS Vienne - ANGLIERS Québec

A partir de la seconde moitié du XVII ème siècle, au moins une cinquantaine de ressortissants du Loudunais, tous bien identifiés, ont traversé l’Atlantique pour s’établir en Nouvelle-France et ainsi contribuer à son peuplement.

Parmi eux cinq étaient d’Angliers.

Le Loudunais vivait au XVII ème siècle un grave problème de surpopulation. Ses terres cultivables étaient déjà très morcelées et il n’y avait plus de lots à offrir aux jeunes. Ceux-ci avaient en outre peu de chances de se faire artisan ou d’exercer un métier. Un nombre grandissant de pauvres et d’enfants abandonnés n’avaient d’autres possibilités que de se faire brigand ou de rejoindre les soldats qui sillonnaient les routes hantées par la peur de la guerre et de la famine. Mais la principale peur était celle des épidémies. Loudun fut en proie à la peste qui, en 1632, décima le tiers de la population. La possibilité de fuir cette misère insupportable et l’espoir d’améliorer leur sort en incitèrent plusieurs à quitter le Loudunais vers La Rochelle, afin de s’engager dans une des colonies et de s’y établir.

Le paysan qui désirait trouver du travail en Amérique se louait dans un contrat notarié, pour une période généralement de trois années, à un “maître” qui s’engageait à le nourrir, à le loger et à l’assister. Pendant son terme, l’engagé n’était pas libre de travailler à son compte ; il n’était qu’une force de travail susceptible en tout temps d’être cédée à un tiers. L’engagé, écrit Frontenac, était “un homme tenu d’aller partout et faire ce que son maître lui demande comme un esclave, durant le temps de son engagement”. La Compagnie des Cent-Associés avait la responsabilité du peuplement, mais ce sont plutôt des individus ou des communautés religieuses, en quête de main-d’œuvre pour défricher leurs domaines, qui se chargèrent de la faire venir. Les Relations des Jésuites, en plus d’attirer les capitaux de dévots désireux d’œuvrer à l’évangélisation et à la francisation des autochtones, ont inspiré bien des rêves d’aventure et d’exotisme. Des recruteurs et surtout certains marchands et armateurs de La Rochelle en ont convaincu plusieurs de tenter la grande aventure. Les promesses étaient alléchantes : un pays à bâtir où le travail ne manquerait jamais, où les impôts sont minimes et où chacun pourrait d’accaparer facilement de terres plus belles et beaucoup plus vastes que celles qu’on pouvait espérer trouver en France.

Originaire du lieu-dit de Saint-Antoine à Angliers, René FILLASTREAU est déjà à Québec en 1655. Il s’établit à Montréal en 1658 où il fera un peu d’élevage et d’agriculture en plus de se faire scieur le long. Il fut aussi de la toute première génération des “coureurs de bois”, c’est à dire de ces aventuriers qui se rendaient en canot d’écorce dans les tribus amérindiennes pour y faire la traite des fourrures.

En 1655, un commissionnaire mandaté par Nicolas Le Vieux de Hauteville a convaincu Pierre LORIN (1628 - 1685), le cousin de Fillastreau, et sa jeune épouse Françoise HULLIN de s’occuper d’une terre que Le Vieux venait d’acquérir en banlieue de Québec. LORIN et son épouse acceptèrent en France les conditions du bail à ferme, contractèrent un emprunt et s’embarquèrent pour la Nouvelle-France. Le couple suivra par la suite FILLASTREAU à Montréal où LORIN se fera scieur de long et où Françoise HULLIN décédera prématurément en 1658. Pierre LORIN se remarie l’année suivante avec Françoise SAULNIER (1638 - 1710), une parisienne recrutée dans leur paroisse par les prêtres de Saint-Sulpice de Paris. Pierre LORIN fera l’acquisition de plusieurs terres à Montréal qu’il revendra après en avoir augmenté le défrichement et vendu le bois sous forme de planches et de madriers. Malgré tous leurs efforts, Pierre LORIN et son épouse vivront plusieurs difficultés notamment d’ordre monétaire.

Les frères Laurent (1636 - 1686) et Mathurin (1635 - 1695) GOUIN, cousins de FILLASTREAU et de LORIN, étaient les fils aînés d’une famille de laboureurs installée vers Rossay - Le Bouchet dans les années 1636 - 1648. La famille GOUIN s’est ensuite établie à Angliers d’où les GOUIN se disent originaires à plusieurs reprises. Ceux-ci s’engagèrent à La Rochelle en 1657 pour travailler pendant trois ans en Nouvelle-France. Ils reçurent ensuite chacun une concession à Champlain, en aval de Trois-Rivières où Laurent vivra paisiblement jusqu’à sa mort sans enfants.

Son frère Mathurin ira définitivement s’installer en 1670 plus loin vers Québec dans la Seigneurie de Sainte-Anne de la Pérade. C’est un défricheur et un travailleur habile, acharné et physiquement très fort qui saura rapidement devenir un propriétaire foncier des plus prospère. Ce fut un homme exceptionnel chez qui par exemple habiteront longtemps un des co-seigneurs du lieu ainsi que le curé de la paroisse. C’est aussi chez Mathurin GOUIN que s’arrêtent, lors de leurs visites diocèses, Monseigneur François de Montmorency - Laval et son successeur Monseigneur de Saint - Vallier.

Mathurin GOUIN saura en outre à la fois devenir le créancier et l’exécuteur testamentaire des co-seigneurs de Sainte-Anne de la Pérade tout en recevant à plusieurs reprises des marques de haute estime de la part de ses pairs, les autres censitaires.

Un des descendants de Mathurin GOUIN, Sir Lomer GOUIN, fut 15 ans Premier ministre du Québec et Lieutenant - Gouverneur du Québec. Il fonda en 1919 un village auquel il donna le nom d’Angliers en souvenir du lieu de provenance de son ancêtre.

Le professeur Ernest MARTIN, de l’Université de POITIERS, reçut en 1931 un portrait de Sir Lomer GOUIN des mains même d’un des fils de ce dernier. Il vint le remettre à Angliers qui le conserve précieusement depuis lors.

Texte de Robert LARIN

Ecrivain et citoyen d’honneur d’Angliers

En quelques dates

Départ des quatre cousins vers la Nouvelle-France :

- 1652 : René Fillastreau

- 1655 : Pierre Lorin avec son épouse Françoise Hulin

- 1657 : Mathurin et Laurent Gouin

Laurent n’eut pas de descendants, mais en revanche, Mathurin, tonnelier de son état « eut une descendance exceptionnelle ». A la septième génération de celle-ci, une personnalité aura une importance capitale dans les relations qui s’établiront un peu plus tard : Sir Lomer Gouin (1861-1929). Premier ministre du Québec de 1905 à 1920, puis lieutenant-gouverneur de cette province peu avant sa mort.

En souvenir de ses origines, il donna le patronyme d’Angliers à un village qu’il fonda au début du 20ème siècle, près de la frontière de l’Ontario (Dans la région administrative d’Abitibi-Témiscamingue).

- 1932 : Première visite du professeur Ernest Martin ;

- 1953 : Conférence du professeur Martin qui remettra à la municipalité le portrait de Sir Lomer Gouin offert par Paul Gouin, un des ses fils ;

- 1991 : Premier déplacement d’une délégation d’Angliers vers le Québec ;

- 1992 : Le 19 septembre : signature du protocole d’Amitié entre les deux Angliers (Seul jumelage historique France-Québec) ;

- 1995 : Inauguration du centre de documentation Angliers-Québec ;

- 1995 : L’écrivain Robert Larin est fait citoyen d’honneur d’Angliers. Sa dernière visite en notre commune remonte au 25 septembre 2001 ;

- 1997 : En juin, spectacle avec Jean Racine dans le cadre des « Francousinales » ;

- 1998 : Le 9 mai : Mariage de Nathalie Fortier (Descendante des Gouin) avec Guy Kayser

- 2008 : Le 22 juin : inauguration du Pavillon du Québec et concert du québécois Simon Genest Bravo!


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:02 pm, édité 1 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Martin Le Godelier seigneur de la Chaussée

Message  Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 12:19 pm

Message d'Invité PBoudro alias PBoudr alias Thibault alias Loïc alias René, alias Paco alias Denys, alouette déplacé ici.
Message Paco le 2009-11-05, 01:13

Martin LE GODELIER, Seigneur de La Chaussée (Loudun), Vienne, France

Bonjour,

PLAQUE COMMEMORATIVE DU DEPART DES ACADIENS POSEE A L'INTERIEUR DE L'EGLISE DE LA CHAUSSEE (POITOU) EN MARS 1999.

Martin Le Godelier n'était pas seigneur de la Chaussée, comme il a été mis sur une plaque apposée récemment dans l'église paroissiale (rectificatifs/lire: familles de Morat et Rogier, seigneurs de la Chaussée, XVIIe s., voir Bms etc).

Dans l'Inventaire des Lieux de Mémoire de La Nouvelle-France, voici sa fiche:

Plaque commémorative du départ vers l'Acadie de migrants guidés par Isaac de Razilly
Personnage
Nom : Le Godelier, Martin
Indications biographiques : (1590-1642) Il est né à La Chaussée en 1590 et se marie dans cette même paroisse en 1637 avec Marie Mathieu. Il finance l'expédition de Menou d'Aulnay en Acadie. Il meurt en Acadie en 1642. Il est seigneur du bourg de La Chaussée. (Caillebeau, Philippe, 1997)

#F86-8
Fiche validée : Oui
Lieu visité : Oui
Adresse :
Le bourg
Chaussée (La) / Vienne / Poitou-Charentes / France
Localisation :
Pays Loudunais
Propriété : Indéterminé
Type de lieu : Repère commémoratif
Thème(s) : Populations / Métiers et occupations / Explorateurs, fondateurs, gens de mer
Populations / Métiers et occupations / Administrateurs
Populations / Métiers et occupations / Militaires
Populations / Les migrations / Vers la Nouvelle-France (Acadie)
Historique
1999 Inauguration de la plaque en mars.


Dernière édition par Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 1:02 pm, édité 1 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Généalogie de Cécile Trahan et Jérôme Delacroix

Message  Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 12:26 pm

Message d'Invité Martine déplacé ici. Invité Martine, ayez l'obligeance de vous inscrire comme MEMBRE officiel si vous désirez continuer à publier sur notre forum.
Message Martine le 2009-09-23, 07:01

GENEALOGIE CECILE TRAHAN & JEROME DELACROIX

Ferme n°38 du livre "LES FERMES ACADIENNES DU POITOU ET LEURS OCCUPANTS DE 1773 à 1793″
De Guy Charles Bugeon édité en septembre 1996 par Les Cousins Acadiens du Poitou et préfacé par René Monory Président du Sénat (plusieurs fois réédité).

Visiteurs, vous pouvez trouver ce livre, à la Ferme musée aux Huit-Maisons à Archigny:
w.mairie-archigny.fr/

A la page 98 de ce livre, l’auteur situe la ferme n°38
au nord de la Ligne Acadienne (RD N°9)sur la commune de La Puye (dont le maire est membre des Cousins).
Ancien hameau de la Bourdonnais, appelé aujourd’hui La Grande Ligne. Cette maison existe toujours.

ATTRIBUTAIRES DE 1774 à 1777 Jérôme DELACROIX et Cécile-Pélagie TRAHAN mariés le 12 septembre 1774 à Châtellerault(Pouthumé).
Eureka!
Jérôme DELACROIX, Coutelier, né le 13 décembre 1733 à Châtellerault était veuf de Jeanne DELAFAYE(décédée le 15 mars 1772 à Pouthumé, alors un des faubourgs de Châtellerault). Fils de DELACROIX et de Françoise ROBIN.

Cécile TRAHAN, (descendante de la bien connue Pionnière Loudunaise Madeleine BRUN qui a été baptisée à La Chaussée en 1645) est née à Pisiguit, fille de François TRAHAN et d’Angélique MELANSON.

Toute la famille TRAHAN fut déportée en Angleterre à Liverpool où les parents de Cécile moururent. Triste

Un enfant connu est né du premier mariage de Jérôme DELACROIX avec Jeanne DELAFAYE:
Une fille, Rose, mariée le 20 avril 1784 à Cenan (La Puye) avec Jean ROLAND de Paizay-le-Sec.

Sept enfants naquirent du second mariage de Jérôme DELACROIX avec Cécile TRAHAN:
Jérôme né le 27 juin 1775 à Châtellerault, décédé en 1776.
Anne née le 12 mars 1777 à Cenan (La puye) épousa Louis MARTIN le 24 juillet 1816 à Cenan.
Marianne, née le 26 févrer 1779 à Cenan épousa Jean BAJOUX le 30 novembre 1798 à Paizay-le-Sec.
Jérôme-François, né le 10 novembre 1781 à Cenan, décédé en 1781.
François, né le 08 mars 1783 à Cenan, décédé en 1788.
Angélique, née le 25 mai 1786 à Cenan, décédé en 1789.
Jean-Jérôme, né le 20 mars 1788 à Cenan, décédé en 1789.

Cette famille deviendra propriétaire de cette ferme n°38 en 1793.

Clin doeil DANS CE LIVRE DES COUSINS ACADIENS DU POITOU, chaque maison est ainsi décrite. Vous pouvez contacter la commission généalogie de cette association dont la référence est La généalogie de la Colonie Acadienne du Poitou d’André Blanchard effectuée bien avant 1973 . /archigny.net

Jérôme DELACROIX est décédé le 28 février 1810 à Cenan (La Puye)Vienne, France.
Cécile, Rose, Pélagie TRAHAN, est décédée le 19 décembre 1812 à Cenan (La Puye), Vienne, France.

Propriétaire en 1995, monsieur Joseph LANOUE.


Dernière édition par Dannie Tournesol le Ven 12 Nov 2010, 1:40 pm, édité 2 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Henri IV et le Canada

Message  Dannie Tournesol le Lun 08 Nov 2010, 12:29 pm

Message d'Invité J.Pierre déplacé ici. Invité J.Pierre, ayez l'obligeance de vous inscrire comme MEMBRE officiel si vous désirez continuer à publier sur notre forum.
Message J.Pierre le 2009-09-16, 07:25

400 ANS DU PONT HENRI IV A CHATELLERAULT AVEC PRESENCE D’ELUS CANADIENS, DU 15 AU 20 SEPTEMBRE 2009 LIVRE ”La France de Henri IV en Amérique du Nord. De la création de l’Acadie à la fondation de Québec”. Les îles de Sable et de Sainte-Croix, Tadoussac, Port-Royal et Québec sont des lieux d’Amérique du Nord où, pendant le règne de Henri IV (1589-1610), des Français se sont installés et acclimatés. Malgré les épreuves endurées, ces vétérans des guerres de Religion ont réussi à donner naissance à l’Amérique française. Ce livre restitue leurs efforts pour bâtir outre-Atlantique une Nouvelle-France. Il rappelle aussi que le règne de Henri IV a été une période d’ouverture de la France au continent nord-américain et aux peuples amérindiens.

Spécialiste de l’histoire de la France coloniale aux xvie et xviie siècles, Eric Thierry est l’auteur de Marc Lescarbot (vers 1570-1641). Un homme de plume au service de la Nouvelle-France, ouvrage publié aux Éditions Honoré Champion et couronné par l’Académie française. http://www.canalacademie.com/La-France-de-Henri-IV-en-Amerique.html

poitou-acadie.com


Dernière édition par Dannie Tournesol le Ven 12 Nov 2010, 1:40 pm, édité 1 fois

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages sur les Acadiens par Invité avec six pseudonymes !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum