Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Septembre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


Des preuves, rien que des preuves!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des preuves, rien que des preuves!

Message  Dannie Tournesol le Mar 21 Oct 2008, 4:22 am

Une intervention vue dans un forum et que j'ai trouvé particulièrement pertinente pour nous généalogistes ...

Si l'histoire est le fruit d'une analyse où se conjugue l'objectif avec le subjectif, comprenez que la généalogie est une science exacte, dans le sens qu'elle n'est pas le fruit d'une interprétation discursive mais bien le résultat d'une collation de données archivistiques solides, documentées et éprouvables. Si en histoire, tous peuvent avoir raison même en disant le contraire des autres, en généalogie il n'y a qu'une vérité et celle-ci s'inscrit nom après nom dans les rameaux de l'arbre porté à notre attention.
Russel-A. Bouchard sur gen-familleritchot.blogspot.com Consulté 20080926


Dernière édition par Dannie Tournesol le Jeu 24 Sep 2009, 12:41 am, édité 4 fois
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des preuves, rien que des preuves!

Message  Invité le Sam 01 Nov 2008, 11:16 pm

La question mérite d'être posée, en effet. Comme le dit René Jetté dans son Traité de généalogie :

l'important n'est pas de trouver, mais de prouver.
En généalogie, on ne peut se permettre de faire des suppositions sur la filiation d'une personne. Au Québec, les généalogistes sont béni(e)s par le fait que notre état civil est des plus complet et surtout, détaillé (du moins pour les catholiques). De plus, les outils dont nous disposons sont de plus en plus sophistiqués, tant du point de vue de leur contenu que de leur accessibilité.

Mais que fait-on en l'absence de documentation pour prouver une filiation ? La généalogie ne souffre pas de suppositions ou de considérations circonstancielles.

Pour ma part, je me fie encore aux divers outils tels l'état civil, les recensements, les actes notariés et d'autres comme les nécrologies, pour établir l'identité d'une personne. Jusqu'ici, ces outils ne m'ont pas encore trompée.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des preuves, rien que des preuves!

Message  chscampeau le Mer 23 Sep 2009, 11:34 pm

Ce sujet, « des preuves, rien que des preuves ! », débatu il y a quelques mois vient me chercher. Il y a deux semaines j’ai fait une mise à jour de mon site et j’avais consulté avant le livre de Viateur Boutet : Les Transporteurs de nos ancêtres. Ce livre m’a beaucoup désappointé. Il est farci de grossières erreurs que cela en est presque une farce par bout...

Monsieur Boutet écrit par exemple que le premier contingent de Filles du roi en 1663 est arrivé sur le Phoenix de Flessingue (pages 25, 26). Il écrit aussi que deux engagés sont arrivés sur ce navire dont Laurent BEAUDET. Je veux bien croire que certains engagés étaient enrôlé très jeune mais celui-ci a alors 1 ans et sept mois. Il était le fils de Marguerite ARDION, une des Filles du roi. Boutet donne comme référence le livre Les Filles du roi au XVIIe siècle d’Yves Landry qu’il cite pour toutes « ses listes de Filles du roi ??? ». Il doit avoir lu ce livre très vite car c’est la seule année où Landry mentionne des navires, les deux vaisseaux du roi, soit L’Aigle d’or et le Jardin de Hollande (page 126). Landry reprend l’info du Journal des Jésuites de 1663 (volume 47, page 308).

http://puffin.creighton.edu/jesuit/relations/relations_47.html

Landry écrit dans son livre page 46 que l’on ne connaît avec certitude l’arrivée de seulement 23 des 770 Filles du roi puisqu’il NY A PAS de rôle ou de liste de passagers pour ces filles. Page 126 il poursuit : on ne connaît avec certitude que les dates d’arrivée de deux navires pour ces filles, soit le 22 septembre 1663 et le 3 septembre 1673. Les autres années on a des infos fragmentaires, soit du Journal des Jésuites, soit de lettres de Jean Talon ou d’autres, etc.

J’ai hésité longtemps avant d’embarquer sur un navire les Filles du roi de 1663 (mon ancêtre directe Catherine PAULO faisait partie de ces filles). Même si on sait avec CERTITUDE qu'elles se sont embarquées sur les (ou l'un des) deux navires du roi je ne savais lequel des deux jusqu’à ce que je relis avec attention toute la documentation que j’avais en main. Sur le site web Archives Canada-France j’ai téléchargé un bordereau (cote : CAOM : COL C11A 113/fol.3-8) sur l’état de ces navires. On y mentionne bien que 225 personnes sont à bord (des vaisseaux du roi) pour l’habitation de Québec (dont sans aucun doute les 35 Filles du roi) et 80 pour Plaisance. De plus dans la biographie de Nicolas GARGOT dit La Rochette dans le Dictionnaire biographique du Canada en ligne, l’historien J-Roger Comeau écrit que seul le Jardin de Hollande est allé à Plaisance ou`il est resté une semaine tandis que l’Aigle d’Or a continué seul sa route pour Québec avec à bord tous les personnages importants à destination de Québec (et dont encore là sans aucun doute les 35 Filles du roi). Puis les deux navires sont arrivés ensemble à Québec le 22 septembre.

http://www.naviresnouvellefrance.com/html/page1663.html#pages1663

En 1664 (pas pire, pas d’erreur pour cette année-là) Boutet fait embarquer ces filles sur le St-Jean-Baptiste (qui vient de Normandie), de même qu’en 1665. Mais là le Journal des Jésuites de 1665 mentionne que le navire de Normandie a amené 82 filles pas 90 comme écrit Boutet (qui a mis sur le même navire les filles venant de La Rochelle et de Normandie). De plus le Journal des Jésuites de 1665 écrit aussi que le capitaine POULET a amené sur son navire 8 filles. Il commande la Marie-Thérèse (qui vient de La Rochelle) (réf. J.F. Bosher, page 172).

http://www.naviresnouvellefrance.com/html/page1665.html#page1665

http://www.naviresnouvellefrance.com/html/page1665sep.html#page1665sep

En 1666 Boutet fait embarquer ces 25 Filles du roi sur le St-Jean-Baptiste (pages 63-66), en référant encore là Yves Landry et J. F.Bosher. Ce dernier ne fait que lister des navires jamais de passagers. Pourtant Michel Langlois, un généalogiste respecté, a retrouvé la liste des passagers pour ce navire et ne mentionne AUCUNEMENT de Filles du roi pour ce navire. La seule qu’il a répertorié est Suzanne AUBINEAU, embarquée sur le Moulin d’Or (que Boutet fait embarquée sur le St-Jean-Baptiste).

http://www.naviresnouvellefrance.com/html/pages16661667.html#pages16661667

Yves Landry écrit que cette année-là qu’il n’y a eu aucun envoi officiel de Filles du roi. Il en a tout de même répertorié 25 qui répondaient à ses critères de sélection. Et écrit-il, elles sont venues, soit en au moins deux contingents ou soit seule sur plusieurs navires. Autrement dit il n’en sait rien…pis ya pas de mal à l’avouer quand on sait pas sur quel navire elles sont venues.

http://www.naviresnouvellefrance.com/html/vaisseaux2/fillesduroi/Fillesduroi1666.html#fillesduroi1666

Je pourrais continuer comme ça pour beaucoup d’autres des navires du livre de Boutet et mon message serait encore plus long. Je ne veux pas complétement dénigré son travail. Il a quelques bons coups…et je le cite pour quelques navires sur mon site. L’erreur étant humaine je fais moi aussi des erreurs sur mon site et je les corrige. C’est la garnde différence entre une source comme un livre et un site web. Pour ce dernier on peut toujours les corriger.

Mon but avec ce message c’est qu’il faut être prudent lorsque l’on cite une référence. On doit vérifier ces sources. Par exemple Viateur Boutet cite une seule cote d’archive soit pour le Taureau de 1663. Toutes ses sources sont des sources secondaires. Malheureusement son livre est souvent cité à tort (avec ces erreurs) dans plusieurs sites et revues.










Charles Campeau
avatar
chscampeau
Je suis accro au forum

Localisation : Montréal

http://www.naviresnouvellefrance.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des preuves, rien que des preuves!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum