Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Juillet 2018
DimLunMarMerJeuVenSam
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Jacqueline LABBÉ fille du roi et Mathurin COLIN dit Laliberté soldat de Carignan

Aller en bas

Jacqueline LABBÉ fille du roi et Mathurin COLIN dit Laliberté soldat de Carignan

Message  Dannie Tournesol le Ven 23 Fév 2018, 7:22 pm

ÉBAUCHE - sources consultées jusqu'au 2018-02-25

JACQUELINE LABBÉ fille du roi
et
MATHURIN COLIN DIT LALIBERTÉ soldat de Carignan cie de St-Ours

De très courts extraits publiés sur la page facebook Nos mères ... les filles du roy le 23 février 2018 à ...

Idéalement, leur biographie irait comme ceci :

Mathurin Colin dit Laliberté, soldat de Carignan-Salière dans la compagnie de St-Ours, est arrivé au pays en septembre 1665. Il a fait les campagnes contre les Iroquois en 1665-1666.

Mathurin a été confirmé à Québec le 6 octobre 1665 par Mgr de Laval. Puis, durant l'hiver 1666, il a hiverné soit au Fort Richelieu à Sorel (avec la cie de Saurel), soit à Montréal (avec la cie de Contrecoeur), soit à Québec. Il a de nouveau fait campagne contre les Iroquois en 1666. Puis, il s'est employé à faire des réparations au Fort de Québec au printemps 1667. Il était encore à Québec en octobre 1667. Son régiment a été démobilisé en 1668, mais il a choisi de ne pas retourner en France. Mathurin a été nommé dans des actes du noataire Ménard à St-Ours en 1669.

Jacqueline Labbé, une flle du roi, est arrivée en 1669. Elle savait signer. Ils se sont probablement mariés en 1669 dans un lieu inconu des seigneuries de St-Ours, Contrecoeur ou Saurel, mais la preuve de leur mariage est introuvable.

La famille a vécu à St-Ours, puis à Longueuil. Mathurin cultivait sa terre tout en travaillant en maçonnerie dans ses régions de résidence et à Ville-Marie. Et peut-être même comme soldat au fort Frontenac en 1673.

Leurs quelque 13 enfants sont nés à St-Ours et à Longueuil. Ils les ont fait baptiser dans les paroisses environnantes : Sorel, Boucherville, Longueuil et Montréal.

Mathurin est décédé en 1708 à l'Hôtel-Dieu de Montréal. Jacqueline est décédée en 1721 à Longueuil où elle résidait. Tous deux ont été inhumés dans un cimetière de la paroisse Notre-Dame de Montréal.

Presque toute la famille a vécu jusqu'à un âge respectable. Les enfants ont été très prolifiques côté descendance. Plusieurs descendants sont devenus des LALIBERTÉ.



LEURS DESCENDANTS

Il y a au moins un descendant patronymique en 2018 : Michel Laliberté. Dans 411, il y a des COLIN, COLLIN et LALIBERTÉ. Pas nécessairement de la même souche.

En 1751, on voit apparaître le patronyme LALIBERTÉ chez un enfant baptisé :
http://www.nosorigines.qc.ca/GenealogieQuebec.aspx?genealogie=Collin_Joseph&pid=329655

Peu avant 1915, "La plupart des soldats mentionnés plus haut possèdent encore dans Saint-Ours et dans les environs de nombreux rejetons. Les Charbonnier Saint-Laurent, les Arpin Poitevin, Les Lachambre, Rçjas (Rajotte), dit Laprade, Duval, Dextras-Lavigne, Ménard-Saintonge, Collin-Laliberté. Tourangeau, Lalime, Laperle-Bonnier, Pinsonnault-Lafleur. . . Larose-Deguire ne se comptent plus. "
https://archive.org/stream/histoiredelasei01coui/histoiredelasei01coui_djvu.txt

Le patronyme LALIBERTÉ est fixé au mariage de Joseph Laliberté et Anne Rhéaume le 26 novembre 1781 Notre-Dame de Montréal :
http://www.nosorigines.qc.ca/GenealogieQuebec.aspx?genealogie=Laliberte_Joseph&pid=1364060

À vérifier dans :

- Nos Origines : http://www.nosorigines.qc.ca/GenealogieQuebec.aspx?genealogie=Collin_Mathurin&pid=49457 cons. 2018-02-23
- Migrations.fr http://www.migrations.fr/compagniescarignan/compagniestours.htm cons. 2018-02-23
- Francogene : http://www.francogene.com/genealogie-quebec-genealogy/010/010521.php cons. 2018-02-23
- PRDH : site payant cons. 2018-02-21
- Ancestry, FamilySearch et recensements

---> À vérifier si tous les descendants ont pris le surnom LALIBERTÉ ou s'il y a encore des COLIN :

LEUR ACTE DE MARIAGE INTROUVABLE

Le mariage n est pas connu dans les sources ci-dessous. Mathurin a probablement vécu à Québec entre 1666 et 1669 où il a pu rencontrer sa future ... ou bien ils se sont rencontrés dans les seigneuries de St-Ours, Contrecoeur ou Sorel.

- FO en date d oct. 2015. http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=290134
- PRDH en date de fév. 2017 site payant PRDH-IGD www.genealogie.umontreal.ca "
- FRANCOGENE http://www.francogene.com/genealogie.../010/010521.php
- LANDRY 2013 p. 137
- Livre LES FILLES DU ROY DE SOREL 2013 p. 39-40
- MIGRATIONS.FR http://www.migrations.fr/compagniescarignan/compagniestours.htm

---> Contrat de mariage inexistant ? Non mentionné dans les sites consultés.

---> Parchemin non vérifié en date du 2018-02-25

DATE ET LIEU DU MARIAGE

Les sources s'accordent pour situer leur mariage en 1669. Jacqueline est arrivée en 1669, au mieux en 1668. Mathurin a été démobilisé avant l'automne 1668. On a repéré la présence notariée de Mathurin dans trois contrats en 1669 dans la seigneurie de St-Ours selon migrations.fr
---> À vérifier : date d'arrivée de Jacqueline et ces trois contrats

Ils se sont possiblement mariés à :

1.ST-OURS

Dans la maison de Pierre de St-Ours ex-officier devenu seigneur de St-Ours :
"Un premier manoir, une maison en pièce sur pièce, est érigé au bord du fleuve Saint-Laurent, dans un secteur alors connu sous le nom de « Grand Saint-Ours »" http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=92494&type=bien#.WpMqKajibIU

Probablement pas dans la chapelle de cette seigneurie qui a brûlé quelques années après sa construction en 1675 :
1675 - " La première chapelle du Grand Saint-Ours est bâtie entre le chemin royal et le fleuve et au sud d'un ruisseau qui la sépare du domaine (1). Elle est ouverte au culte en 1675 ... (1) Sur ce terrain. M. l'abbé Jean Ducharme a fait ériger [NDLR avant 1915] une croix de bois qui, brûlée lors de l'incendie de la maison Jussaume, vient d'être remplacée ...  " Au Grand Saint-Ours, étant très à l'étroit dans la vieille chapelle de bois qui menace ruine, dès  1713, il est question de bâtir un nouveau temple."

Hugues Pommier qui dessert la mission de 1670 à 1675 ... M. l'abbé Louis Petit, l'ex-officier, devenu prêtre ... exerce son zèle au Grand Saint-Ours de 1675 à 1676 ... Le successeur de M. Louis Petit, M. l'abbé Benoit-Pierre Duplein ... dessert Saint-Ours et Contrecœur, les deux missions sœurs, de 1676 à 1685. "

1681 - Au recensement : La mission de Saint-Ours, y est-il dit, a une chapelle "dédiée à la Conception de la Sainte- Vierge,  elle à trente pieds de long sur vingt de large, avec
un presbytère où le prêtre fait sa résidence et est  en pension chez le seigneur du lieu."
https://archive.org/stream/histoiredelasei01coui/histoiredelasei01coui_djvu.txt

1727 - " Le nouveau pasteur, le 1 er juillet 1727, fait authentiquer et parapher un registre spécial à la paroisse de Saint-Ours. Jusqu'ici les missionnaires se sont servis d'un registre commun aux deux paroisses. Le nouveau, qui ne doit servir que pour les derniers six mois de l'année. "
https://archive.org/stream/histoiredelasei01coui/histoiredelasei01coui_djvu.txt
---

Note : À cette époque, la maison du seigneur et la chapelle étaient situées au bord du fleuve St-Laurent (devenu Grand St-Ours) et non à St-Ours (devenu Petit St-Ours). Les colons avaient de la difficulté à cultiver leur terre au bord du St-Laurent, le sol étant trop sablonneux. La seigneurie s'est donc plutôt développée à l'intérieur des terres, des deux côtés de la rivière Richelieu, aujourd'hui région de St-Ours et St-Roch.

2. SOREL

Ou dans le fort de Sorel (ou la chapelle du fort si elle était construite) :
" En 1672, Pierre de Saurel reçut officiellement la seigneurie qu'il avait commencé à développer depuis sept ans. ... en construisant ... une première chapelle. " https://www.ville.sorel-tracy.qc.ca/.../histoire-de-sorel...

Sorel était desservi par des missionnaires depuis la fondation du fort en 1642 : " "Le 30 janvier 1646 ce Père partit de la résidence des Trois-Rivières, en la compagnie de deux soldats et d'un Huron, pour s'en aller à Richelieu (Saurel) éloigné de douze lieues des Trois-Rivières, pour dire la Messe et pour administrer les Sacrements de Pénitence et d'Eucharistie aux Français.  
https://archive.org/stream/histoiredelasei01coui/histoiredelasei01coui_djvu.txt > p. /18

3. CONTRECOEUR

Ou dans la seigneurie voisine de Contrecoeur :
1668 - ouverture des registres (paroisse de la Très-Sainte-Trinité-de-Contrecoeur).
1675 - "contrat pour la construction de la première église de Contrecoeur (1er décembre 1675) ... entre Jean Duval et Antoine E. dit Codaire" (ne serait-ce pas plutôt la chapelle de la seigneurie de St-Ours voir ci-dessus ou une chapelle commune aux deux seigneuries ?)
https://archivescanada.accesstomemory.ca/contrecoeur-verchere
1685 - premier curé résidant
Des baptêmes de leurs enfants ont été enregistrés à Contrecoeur.

MISSIONNAIRES

Je pense aussi que c'étaient des missionnaires qui desservaient ces endroits. Ce qui pourrait expliquer la perte de certains actes puisqu'ils les transportaient avec eux d'un endroit à l'autre : Ils devaient "parcourir des distances considérables à travers les bois, souvent à pied, où en canots sur le Saint-Laurent, le Richelieu, avec seulement un ou deux compagnons. " https://archive.org/stream/histoiredelasei01coui/histoiredelasei01coui_djvu.txt

---> À vérifier : les dates manquantes dans les registres de ces trois seigneuries.

--- > Ont-ils signé de contrat de mariage ? Sinon, il ne reste hélas plus trace de la date exacte de leur union ... sauf les baptêmes de leurs nombreux enfants, le premier en octobre 1670 à ... ?

Je pense que c'étaient des missionnaires qui desservaient ces endroits. Ce qui pourrait expliquer la perte de certains actes puisqu'ils les transportaient avec eux d'un endroit à l'autre. De plus, la chapelle de la seigneurie de St-Ours située au bord du St-Laurent a été détruite par le feu.

---> À vérifier : les dates manquantes dans les registres de Sorel, St-Ours et Contrecoeur.

LIEU DE RÉSIDENCE DE LA FAMILLE

Ce couple a vécu à St-Ours et Longueuil. ---> Peut-être à Sorel (ou à Québec?) au début de leur mariage.

La liste des soldats du régiment de Carignan qui devinrent colons dans la seigneurie de Saint-Ours mentionne les noms suivants :
Compagnie de Saint-Ours :
St Laurene, sergent, Bavie (Bouy) sergent, La Chambre, La Rosée, L'Esveillé, Lafontaine, St Antoine, St Germain, Lalande, La Guigne, La Croix, Poitevin, Le Compte, La Fortune, des Lauriers, La Vergne, La Perle, La Ramée, La Vigne, Xaintonge, Jolicœur, La Fleur, La Lime, St Martin, Tourangeo, du Villard, Montauban, La Liberté, Jean Bouvet, Ménard, La Fouche, Batanchon, Le Brimé.

" Ainsi trente-trois soldats de la compagnie de Saint-Ours se sont établis au pays. Que sont-ils devenus? Il est hors de doute que M. de Saint- Ours après avoir choisi le domaine sur lequel il veut lui-même y fixer son foyer, avant même d'en recevoir la concession légale, accorde à ses soldats des terres qu'ils commencent aussitôt à défricher."
https://archive.org/stream/histoiredelasei01coui/histoiredelasei01coui_djvu.txt
1669
Selon migrations.fr, " son nom paraît sur 3 contrats aux minutes du notaire Pierre Mesnard, dont aucun ne le regarde personnellement; Tabellion, Christophe Richard, 29 sept.1669) "
http://www.migrations.fr/compagniescarignan/compagniestours.htm

1672
Le 29 octobre 1672, Pierre de St-Ours, ex-capitaine de la cie de st-Ours au régiment de Carignan-Salière reçoit officiellement la seigneurie de St-Ours : "...concédons par ces présentes au dit sieur de St- Ours, l'espace de terre de front qui se trouve sur le fleuve St-Laurent, depuis la borne de la concession de Monsieur de Contrecœur jusqu'à celle de M. de Saurel, tenant par devant au fleuve et par derrière à la rivière Oumaska. ..."
https://archive.org/stream/histoiredelasei01coui/histoiredelasei01coui_djvu.txt

1670 - 1692
Entre 1670 et 1692, il font baptiser à Sorel (ou St-Ours et Contrecoeur), Boucherville, Longueuil et la dernière enfant à MTL. C'est-à-dire que les actes ont été enregistrés dans ces paroisses. Et non qu'ils y vivaient. Plus probable qu'il n'y avait pas de prêtre résidant ou missionnaire (ou de cimetière) disponible dans leur lieu de résidence au moment des naissance ?
http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm

Selon le PRDH, en 1670 et 1675 ils font baptiser à Sorel et St-Ours. De 1677 jusqu'à sa mort, le couple fait baptiser à Boucherville, Longueuil et MTL. On ne sait où ont été baptisés certains de leurs enfants, notamment en 1673.
Apparition dans les actes PRDH : https://www.genealogie.umontreal.ca/Membership/en/PRDH/Liste/acte?n=colin&p=mathurin&r=True&pg=1

1673 Seigneurie de St-Ours
" Concession d'une terre ct 07-11-1673 Adhémar à Sorel par Pierre de SAINT-OURS, capitaine d'une compagnie au régiment de Carignan. "
---> Était-il établi sur cette terre avant la signature officielle ?

" En consultant le greffe important du notaire Adhémar (1), nous constatons que, dès le 5 novembre 1673, le seigneur accorde des contrats de concession aux personnages suivants : Pierre Ménard dit Saintonge, Pierre Dextras dit La- Vigne, Jean Pinsonneau dit La Fleur, Jean Céurier dit Deslauriers, Louis Jean dit La Fontaine, François Chèvrefils dit Lalime, Antoine Arnauld (Reno) dit La Rose, Laurent Bouy dit La Vergne, Méri ou Méry Erpin (Arpin) dit Le Poitevin."

"Le 7 novembre le seigneur accorde des terres à Matlmrin Collin dit La Liberté, Charles Desmarés, André Sire, Jean Duval, Jacques Pigeon dit Petit Jean des Mines, Mathieu Battanchon dit La Lande, François César de la Gardelette. "

" Sur ces vingt-six concessions accordées par le seigneur vingt-deux le sont assurément à des soldats du régiment de Carignan et de la compagnie de Saint-Ours. "

" Ces concessions sont situées sur le fleuve; elles ont deux arpents sur trente. Au nord du domaine du seigneur (domaine de onze arpents) est la terre de Pierre Ménard, au nord de celle-ci, celle de Pierre Dextras, et ainsi de suite dans l'ordre indiqué, de sorte que la terre de Méri ou Méry Erpin se trouve la plus éloignée du domaine. "

Source : https://archive.org/stream/histoiredelasei01coui/histoiredelasei01coui_djvu.txt

1674
Achat de terre : Vente par Charles Desmares à Mathurin Colin. Bénigne Basset, notaire. Dans ce résumé, on ne dit pas si cette terre est située à Ville-Marie, Longueuil ou à St-Ours. Selon d'autres sources, ce serait à St-Ours où son voisin habite aussi.
http://collectionscanada.gc.ca/pam_archives/index.php?fuseaction=genitem.displayItem&rec_nbr=3077744&lang=fre&rec_nbr_list=3077744,3081558,3078016  > descendre dans le bas de la page pour voir la notice

1681

Il était maçon à Longueuil au rec. 1681.
http://migrations.fr/sepultureregiment.htm#C

Au recensement : "En 1681 Saint-Ours renferme encore une vingtaine des premiers censitaires. Mais que sont devenus Collin dit Laliberté et Jean Célurier? Ils sont allés implanter leurs tentes dans d'autres seigneuries. Collin, qui mourra à Montréal, s'est établi dans la seigneurie de Longueuil "
https://archive.org/stream/histoiredelasei01coui/histoiredelasei01coui_djvu.txt

1691
Vente d'une terre ct 22-12-1691 Adhémar à Longueuil (par Mathurin Colin) à Jean BERTIN, sergent de la compagnie monsieur de Muy.

1695
Concession d'une terre ct 01-05-1695 Basset à Longueuil par Charles LEMOYNE
http://naviresnouvellefrance.net/html/vaisseaux2/soldats/soldatsChoretCorb.html

1667 et 1681 MTL
Ils ne semblent pas vivre à Montréal en 1667 ni en 1681.
http://www.quebecgenweb.com > montréal > recensements


JACQUELINE LABBÉ

SA SIGNATURE
Inconnue.

Landry dit que Jacqueline savait signer selon ce livre. On parle de Jacqueline LABBÉ dans l'excellent livre Le pays des Filles du Roy ... au confluent du Saint-Laurent et de la Richelieu, Société historique Pierre-de-Saurel, 2013, 93 pages, p. 69-70 en vente par la Société historique Pierre-de-Saurel tél. 450-780-5739 poste 3023, 15$.

---> Ce serait une belle conclusion de poster ici l'image de sa signature ?

PRDH version fév 2017 : " individu #38802
JACQUELINE LABBE Statut : Immigrante
Naissance vers 1651 france indeterminee
Baptême vers 1651 france indeterminee
Sépulture 1721-11-01 Montréal (Notre-Dame-de-Montréal)
Premier mariage Avant 1670-10-11 Lieu indéterminé (au Québec)
avec
MATHURIN COLLIN LALIBERTE
Père : JOHN COLLIN
Mère : GUILLEMETTE HENRY
PRDH-IGD www.genealogie.umontreal.ca "

FO : pas de fiche pour elle dans le Fichier Origine
http://www.fichierorigine.com/recherche?nom=labbe&commune=&pays=&mariagerech=

MIGRATIONS.FR : http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm

SON DÉCÈS À LONGUEUIL ET SON INHUMATION À MONTRÉAL

- Landry ne mentionne pas où elle est décédée.
- Selon le PRDH, Jacqueline Labbé était "habitante de la paroisse de Longueuil" dans son acte de sépulture fait à MTL (N-D) le 1 nov. 1721.
- Ancestry.ca Dans cet acte (voir image ci-dessous), il est dit : "habitante de la paroisse et Longueuil décédée en celle-cy". "Celle-cy" fait référence à la la dernière paroisse mentionnée AVANT les mots "celle-cy", soit Longueuil et non MTL.


MATHURIN COLIN DIT LALIBERTÉ

Brève biographie dans le Fichier ORIGINE
http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=290134

SON ORIGINE BRETONNE

Selon le FO cité ci-dessus :
Date de naissance Vers 1639 - Lieu d'origine Riolo (Notre-Dame-du-Tertre), commune de Guilliers (Morbihan) 56080 [EN BRETAGNE, FRANCE]
Parents Jean COLIN et Guillemette Henry (le PRDH dit John Colin probablement une erreur)

1638
La peste à Guilliers à l'époque de l'ancêtre - " en 1638, la paroisse de Guilliers est touchée par la peste et enregistre plus de trente décès. Quatre ans plus tard, Mgr Achille de Harlay de Saucy, évêque de Saint-Malo, administre, dit-on, la confirmation à plus de 2 000 personnes à Guilliers ... l'église Notre-Dame-du-Tertre (1955), située à Riolo. Celle-ci remplace deux anciennes chapelles aujourd'hui disparues. " http://www.infobretagne.com/guilliers.htm

Mathurin Colin est originaire de Guilliers, secteur de Riolo, situé dans les terres au nord-est de Vannes.

Sur l'ancienne carte de Cassini, Inscrire en haut "riolo, 56490 Guilliers". Riolo est juste en haut de Tremen. https://www.geoportail.gouv.fr/donnees/carte-de-cassini    

Et la carte actuelle :
https://ca.search.yahoo.com/search;_ylt=A0LEV2MLW4tamuoAlADrFAx.;_ylc=X1MDMjExNDcyMTAwMwRfcgMyBGZyA21jYWZlZQRncHJpZANUVkV2ZFVTLlJ5LnNBUHlQbzRXdGFBBG5fcnNsdAMwBG5fc3VnZwMxBG9yaWdpbgNjYS5zZWFyY2gueWFob28uY29tBHBvcwMwBHBxc3RyAwRwcXN0cmwDMARxc3RybAMxNwRxdWVyeQNyaW9sbyUyMGd1aWxsaWVycwR0X3N0bXADMTUxOTA4MjI5Nw--?p=riolo+guilliers&fr2=sb-top&fr=mcafee&type=C211CA739D20171219


Selon le PRDH, à part sa confirmation à Québec en 1665, il apparaît dans les actes à partir d'oct.1670 à Sorel/St-Ours, puis à Longueuil surtout.

---> Il faudrait chercher dans PARCHEMIN du côté de Sorel, Longueuil et Ville-Marie. https://www.genealogie.umontreal.ca/.../Apparitions/38801 (site payant)

LIEU DE RÉSIDENCE AVANT SON MARIAGE

1665
14 sept. 1665 Mathurin colin est arrivé au Canada comme soldat de la compagnie de St-Ours au régiment de Carignan :
" Embarqué à bord du navire Le Justice le 24 mai 1665 Arrivée à Québec le 14/09/1665  (117 jours de traversée, embarquement inclus), Cette compagnie, Anciennement Cie Lemongne. Son capitaine ayant donné sa démission celle-ci fut accepté par le Roy qui nomma l' enseigne Pierre de Saint-Ours à la tête de cette compagnie le 7 février 1665."

1665 Québec

" L’année 1665 marque aussi l’arrivée des soldats du régiment de Carignan-Salière. Nombre d’entre eux (191) sont confirmés par Mgr de Laval. "

6 oct. 1665 Confirmations de 7 personnes dont 5 soldats dont :

COLIN (soldat) Mathurin 26 ans diocèse de Saint-Malo paroisse de Riolo page 4 

« Registre Des Noms des Personnes qui ont esté Confirmées en L’Eglise ParoiSsiale de Nostre Dame de Quebec, et autres de ce Diocese Par MonSeigneur L’IllustriSsime et ReverendiSsime Evesque De Petrée, vicaire Apostoliq dans tout le pais de la Nouvelle France ». (Source : Fonds Drouin en ligne. Registre des confirmations. Archives de l’Archidiocèse de Québec. 1659-1725. 147 p.)
https://lebloguedeguyperron.wordpress.com/2016/05/20/127-confirmations-a-beauport-et-quebec-en-1665/

http://www.migrations.fr/compagniescarignan/compagniestours.htm

1665-1666
Mathurin était un soldat de Carignan http://www.cfqlmc.org/pdf/Soldats_CS.pdf voici ce qu'll a peut-être fait en 1665-66: "Saint-Ours passa l’hiver au fort Sorel, qu’on venait de construire, et il semble qu’il participa à l’expédition de Tracy [Prouville*] contre les Iroquois, en 1666." En 1668, le régiment a été licencié, Mathurin était donc libre de se marier.
http://www.biographi.ca/fr/bio/saint_ours_pierre_de_2F.html
et
http://www.biographi.ca/fr/bio/saurel_pierre_de_1F.html
et
http://www.biographi.ca/.../prouville_de_tracy_alexandre...
et
http://www.biographi.ca/fr/bio/pecaudy_de_contrecoeur_antoine_1F.html

Rec. 1666 :
Mathurin Colin ne semble pas présent à Québec à moins que j'aie mal vu.
http://collectionscanada.gc.ca/pam_archives/index.php?fuseaction=genitem.displayEcopies&lang=fra&rec_nbr=2318856&title=Recensement%20du%20Canada,%201666%20%20/%20Census%20of%20Canada,%201666&ecopy=DAFCAOM03_GI_460_01R

1667 :

---> Je n'ai pas regardé le recensement de 1667, il y est peut-être.

3-10-1667 Québec : Obligation de Mathieu [Mathurin] Colin dit Laliberté à Jean Soulard. Gilles Rageot, notaire.
http://collectionscanada.gc.ca/pam_archives/index.php... On dit dans ce contrat qu'il travaillait au printemps au fort de Québec selon http://www.migrations.fr/compagniesca.../compagniestours.htm > descendre dans le bas de la page pour voir la notice.

Selon son obligation du 3 oct. 1667, Mathurin Colin aurait travaillé au Fort de Québec (situé sous l'actuelle  Terrasse Dufferin) au printemps 1667 :

Voir cette image > section identifiée A
https://scontent-yyz1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/27973504_1648022455258657_8617167493610771013_n.jpg?oh=98bf4a3b8f02ac16c3628248e96edee6&oe=5B117F72

et celle-ci, en haut à gauche en haut du Cul de Sac :
https://scontent-yyz1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/28168024_1745566582133404_6120681034455456152_n.jpg?oh=36c1fcda72d72f919f7df55b7bbfa6a7&oe=5B19E823

Forts et Châteaux St-Louis à Québec :
1636 - 3e fort (Huault de Montmagny) ;
1692 - 4e fort (Frontenac)
http://www.pc.gc.ca > Quatre forts - Lieu historique national des Forts-et-Châteaux-Saint ...

SES OCCUPATIONS

SOLDAT
1665-1668
http://www.cfqlmc.org/pdf/Soldats_CS.pdf

HABITANT
1669-1708

MAÇON
Comme Mathurin était soldat puis maçon, il a pu travailler à la construction/réparation des forts de Québec, Sorel, Chambly et/ou pour la seigneurie de Longueuil.

" Il est urgent en effet d'établir sur le Saint-Laurent et sur la rivière Richelieu des établissements qui pourront servir de remparts contre les Iroquois et les arrêter dans leurs incursions futures. Les forts de Chambly, de Sainte-Thérèse et de Saint- Jean, ont ét construits dans le même but. Il importe aussi que les officiers du régiment licencié et leurs colons s'établissent à peu de distance les uns des autres afin de se prêter un mutuel secours. C'est à cette époque qu'on voit s'ouvrir tant de seigneuries sur les deux rives du grand fleuve aussi bien que sur le Richelieu.
https://archive.org/stream/histoiredelasei01coui/histoiredelasei01coui_djvu.txt

Voir aussi :
http://societehistoirechambly.org/.../html/fortChambly.html
ET
https://www.longueuil.quebec/fr/patrimoine-archeologique

De plus, il se pourrait qu'il ait aidé Jean Duval à construire dans la seigneurie de St-Ours :
" Jean Duval, le charpentier ... C'est lui qui a construit la plupart des maisons de Saint-
Ours, la première chapelle, et probablement le manoir. "
https://archive.org/stream/histoiredelasei01coui/histoiredelasei01coui_djvu.txt

1673  - Un enfant né et baptisé en un lieu indéterminé en 1673. En tant que maçon, se pourrait-il que Mathurin soit parmi ceux qui ont ont accompagné en juillet 1673 le gouverneur de Buade de Frontenac à la fondation du fort Cataracoui (Frontenac), comme l'officier Pécaudy de Contrecoeur (biographi.ca)

1676 Ville-Marie - Marché de maçon entre le sieur Jean Milot d'une part et Pierre Lybaut, Mathurin Collin et Jean Roche dit Laroche de l'autre. Bénigne Basset, notaire. http://collectionscanada.gc.ca/pam_archives/index.php?fuseaction=genitem.displayItem&rec_nbr=3078016&lang=fre&rec_nbr_list=3077744,3081558,3078016

1681 - Il était maçon à Longueuil au rec. 1681.
PRDH et http://migrations.fr/sepultureregiment.htm#C
1684, 1686, 1687  - Il se dit maçon. (PRDH)
1689 et 1691 - Il se dit maître maçon. (PRDH)

SON DÉCÈS ET SON INHUMATION

Il est décédé à l'H-Dieu de MTL en 1708 et inhumé à MTL, mais. inscrit "Habitant de Longueuil " dans son acte de sépulture.
http://migrations.fr/sepultureregiment.htm#C


Je poste ceci SOUS TOUTES RÉSERVES, c'est à confirmer et probablement faux : Mathurin aurait été " baptisé 28 mars 1643, Guilliers, Morbihan, Bretagne, France ".
https://www.familysearch.org/tree/find/name?search=1...|colin|0|0&spouse=jacqueline|labbe|0|0&_=1519069676291 -----> J'AI VÉRIFIÉ SUR LE SITE DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES ET IL N'Y A PAS DE BAPTÊME D'UN MATHURIN COLIN À CETTE DATE ET EN CE LIEU.
et Jacqueline serait née 8 January 1651 Bourges, France https://www.familysearch.org/tree/find/name?search=1...|colin|0|0&spouse=jacqueline|labbe|0|0&_=1519069676291 Je le croirai quand j'aurai vu ces actes !

SOURCES DIVERSES

https://archivescanada.accesstomemory.ca/?sf_culture=fr

ST-OURS
https://archive.org/stream/histoiredelasei01coui/histoiredelasei01coui_djvu.txt
FOURNIER, Rodolphe. Lieux et monuments historiques du sud de Montréal. Saint-Jean-sur-Richelieu, Editions du Richelieu, 1976. 316 p.
Terrier de St-Ours article paru dans la revue Mémoires de la SGCF vers 2008-09
http://www.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Saint-Ours_%28municipalit%C3%A9_de_ville%29
https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Ours_(Qu%C3%A9bec)

CONTRECOEUR
http://www.biographi.ca/fr/bio/pecaudy_de_contrecoeur_antoine_1F.html
http://www.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Contrecoeur_%28municipalit%C3%A9_de_ville%29
http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=24321&type=pge#.WpMgrKjibIU
https://archivescanada.accesstomemory.ca/contrecoeur-de-lajemmerais-quebec-seigneurie
Voir sur internet : Cadastre abrégé de seigneuries en 1854 >
collections.banq.qc.ca/bitstream/52327/2029981/6/93454_1f.pdf

[b]SOREL[/b

_______________________________
Amitiés, Dannie Tournesol Tournesol
avatar
Dannie Tournesol
Je suis accro au forum

Humeur : Coureure de bois de montagnes et de rivières

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum